Lettre hebdo de René !

19 novembre 2018

dernière lettre hebdo N°120

LETTRE HEBDO DE RENE N° 120

 

Dernière lettre hebdo !

 

Voilà, il faut savoir changer, mais je continuerai

à vous transmettre des nouvelles, soit sous forme

de poèmes, soit sous forme de transmission de docs !

 

Cette semaine a été très riche.

 

D'abord le compte rendu du dernier congrès fédéral

de la CGT des PTT ( plus compréhensible que la FAPT ).

Le rapport introductif de Christian MATHOREL était

d'une grande qualité. Voici un extrait :

 

... en réalité, la liberté des peuples et leur émancipation

font peur aux amoureux du pouvoir, et du profit.

Ils sont fiers des 1800 milliards de dollars de dépenses

militaires dans le monde. La loi de programmation

militaire en France prévoit 1,7 milliards d'euros d'augmentation

du budget militaire jusqu'en 2022.

Ce budget colossal démontre que la France n'est pas en reste

dans ce concert de va-t-en guerre. Elle dfait du commerce d'armes

un axe majeur dans sa course aux profits.

Derrière Trump l'impérialiste, grandissent les autocrates de tous

poils, les dictateurs. Ils trouvent une legitimité à remettre en cause

les libertés des peuples. Ils sont les complices d'un capitalisme

qui s'accommoderait bien de l'affaiblissement des démocraties.

Ils remettent en cause les libertés fondamentales et ont la

tentation de bâillonner les peuples pour mieux les exploiter.

Ce que l'on sait, car l'histoire nous l'a enseignée, c'est que le

pire commence toujours par un Benalla, quelque part. Un nervi,

un barbouze, qui exècre autant les institutions que les syndicalistes

et la jeunesse, un serviteur zélé au service d'un pouvoir engagé

dans la remise en cause de la démocratie. ...

 

 

Et puis la rencontre organisée par " hérouville ça m'intéresse "

avec le Maire de Haute Saintes :

extraordinaire contact ! Des conseils citoyens à la gratuité

des transports dans sa commune, l'amélioration des conditions

de vie pour les migrants, la participation budgétaire des

habitants, la constante préoccupation pour un mieux vivre

ensemble de toute la population ... Quelle richesse ! Comme

l'a affirmé le maire, tout est question de choix politiques !

 

Suivi du film du même nom au Café des Images,

et là encore un débat très riche avec le témoignage

des miltants du CAMO, ceux qui quotidiennement

suivent et aident les migrants de Ouistreham.

 

Une lecture qui m'interroge aussi sur la notion de gratuité

des biens communs. Ce débat prend de l'ampleur et c'est

tant mieux !

 

Egalement la vidéo concernant les quartiers populaires

avec le discours de Jean Luc MELENCHON. Toujours

aussi brillant et pour ceux et celles de ma génération

la vérification des évolutions de la gestion du logement

social et la dangerosité de la loi ELAN !

 

Enfin la formidable mobilisation populaire des GILETS

JAUNES. Et que ça fait du bien de voir ce gouvernement

des Riches sur la défensive, la peur au ventre des commentateurs

des médias, le ministre de l'information sur BFMTV beaucoup

moins fière que d'habitude !

 

Ce gouvernement de l'injustice sociale obligé d'appeler à la

rescousse l'étoile jaune actuel du mouvement ouvrier le sieur

BERGER pour éteindre l'incendie.

 

Ce mouvement auto-organisé nous a tous surpris : révélateur

des fractures sociales amplifiées sous Macron !

 

C'est au pied du mur que l'on voit le maçon !

 

C'est dans le soutien ou pas que l'on constate ceux qui sont

réellement prêts à vouloir changer la société !

 

Oui il y a dans un mouvement de mobilisation importante,

une grève longue comme je l'ai connu en 1974 aux PTT, dans les

années 80 dans le centre de tri de Caen Gare ( sous l'ère de

Mexandeau ), oui on est surpris de voir des collègues et citoyens-nes

de toute opinion ! oui des gens de droite font parfois grève !

 

Alors prendre prétexte de présence de gens du Rassemblement

National pour faire la fine bouche, c'est ne pas comprendre la

dynamique anti-capitaliste de ce mouvement.

 

 

Heureusement, certains se sont rattrapés par un communiqué

commun minimum.

 

Personne ne peut prévoir la suite. Une idée de monter à Paris

fait son chemin. Les patrons routiers se méfient de cette

auto-organisation qu'ils ne contrôlent pas ! Hulot est appelé

au secours !

 

Ce qui est certain, c'est que cette lutte gardera des traces.

Ce gouvernement des nantis en sortira affaibli. Que cela

soit par les futures élections ou par des luttes syndicales

notamment dans les secteurs publics, le rapport de force

devrait changer.

 

C'est une très bonne nouvelle en cette fin d'année 2018 !

A plus !

 

René LE BRIS - Canal Blog - 19/11/2018

Posté par LE BRIS RENE à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2018

" Faîtes l'Amour, pas la guerre " !

LETTRE HEBDO DE RENE N° 119

 

 

" Faîtes l'amour, pas la guerre ! "

 

Les guerriers fêtent la boucherie capitaliste de 14 !

Ils sont tous venus, les donneurs d'ordre pour protéger

de nouveau les richesses accumulées d'une petite minorité

de milliardaires au détriment de la majorité des populations.

 

Dans sa chronique de l'Huma Dimanche du 14 Novembre,

Francis Wurtz nous démontre bien les dégâts moraux des

conflits : " le thème de l'humiliation infligée à la nation allemande

par le - DIKTAT - de Versailles a imprégné des générations

d'Allemands. En outre avec les "traités annexes", Versailles et

ses suites ont redessiné le continent européen dans un sens et

dans des conditions qui se reflètent encore aujourd'hui - ou plutôt

à nouveau - dans la montée des nationalismes dans bien des

pays européens ... ".

 

Après les guerres des " pétroles " , s'annoncent avec le réchauffement

climatique et la fonte des glaces la guerre de la propriété des sols

marins entre différentes nations, et notamment la Suède, la Russie,

la Chine ... !

 

Avec ses millions de morts, la guerre de 14/18 a affecté beaucoup

de citoyens-nes dans leur vie familiale.

 

Ainsi mon père est né le 14 Aoùt 1914, mon grand père est tué dans

la Somme le 9 Septembre : orphelin, mon père a dû aller à Paris

comme beaucoup de bretons et de bretonnes à l'époque. Et rebelotte

en 39/40 ! Dans notre enfance, nous n'entendions pas le mot

allemand, mais le mot " boche " !

 

Les guerres impérialistes, l'esprit colonisateur amènent les peuples

à se détester. Les italiens étaient perçus comme des "traitres " et

ne parlons pas des " bougnoules " et autres " ratons " pendant

la guerre d'Algérie !

 

Aujourd'hui ce sont les migrants qui sont les victimes de cette haine !

 

C'est pourquoi il est important d'éclairer l'Histoire, car comme

l'affirme Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'ONU : " c'est

l'ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns

contre les autres ".

 

Alors Blanquer, au lieu de favoriser l'individualisme et préconiser

l'uniforme à l'école, devrait inviter dans les lieux scolaires les

victimes des guerres, faire des parrainages avec toutes les écoles

en proie aux conflits mondiaux, avoir comme exigence mentale

la coopération et non la compétitivité qui a pour but d'écraser

l'autre, la solidarité et non le rejet de l'autre ! C'est cela le respect

entre les êtres humains !

 

Un rapport de l'ONU indique qu'il existe au Yémen " la pire crise

humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale "; Bombardements

à l'aveugle dont sont victimes la population civile, épidémie de

choléra, famine ...".

Or, la France vend des armes et la commission d'enquête

parlementaire sur leur utilisation au Yémen est bloquée par

le roitelet et ses moutons à l'Assemblée Nationale.

 

La campagne électorale pour les Européennes doit introduire

pour la Gauche une exigence d'une politique de Paix.

C'est le thème qu'a développé Mélenchon à Pau lors d'une

réunion publique où étaient invités les socialistes de Maurel

en rupture avec la social-démocratie ! c'est la bonne voie !

 

Les budgets militaires explosent partout dans le monde.

Macron veut faire des Russes l'ennemi principal !

Il relance l'idée d'une armée européenne mais s'écrase dès

que Trump fronce les sourcils !

Et pas question de quitter l'OTAN !

 

Les insoumis sont clairs sur ces questions de Défense,

malheureusement ce n'est pas le cas de certaines forces

de Gauche et notamment les " Verts " , peut être sous

l'influence du militariste " Cohn Benditt " !

 

Au mémorial de Caen ce 11 Novembre, plusieurs organisations

ont répondu à la mobilisation de " la libre pensée ", toujours

interdite d'antenne, dont le Mouvement de la Paix.

De nombreuses interventions de qualité et une volonté commune

de réabiliter les fusillés de la guerre de 14 qui refusèrent le carnage !

 

 

 

 

 

 

Cette cérémonie s'est terminée par la Chanson de Craone, dont

voici un extrait :

 

-- Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront

Car c'est pour eux qu'on crève

Mais c'est fini, car les trouffions

Vont tous se mettre en grève

Ce s'ra votre tour, messieurs les gros

De monter sur le plateau

Car si vous voulez faire la guerre

Payer-la de votre peau

 

REFRAIN

 

Adieu la vie, adieu l'amour

Adieu toutes les femmes

C'est bien fini, c'est pour toujours

De cette guerre infâme

C'est à Craonne sur le plateau

Qu'on doit laisser sa peau

Car nous sommes tous condamnés

Nous sommes les sacrifiés

 

Lettre Hebdo N° 119 de René ! Canal Blog - 11/11/2018

Posté par LE BRIS RENE à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2018

comment isoler un opposant politique !

  La droite a gagné quelques points sur l'affaire des perquisitions de Mélenchon et de la France Insoumise.

  Que cela soit Ruffin ou aujourd'hui sur BFMTV Clémentine Autain, avec le sommet du journaliste

hypocrite " nounours " qui fait semblant d'être objectif, la diversité des sensibilités au sein de la France

  Insoumise est restée intacte.

 

  Aussi la lettre d'interpellation au responsable de Médiapart est une réponse positive à tous ceux

  qui pinaillent sur la personnalité de Mélenchon, ses coups de gueule, ses colères tout en faisant

  semblant de s'offusquer de l'opération de lynchage des médias orchestrée par l'Elysée !

Les valeurs perdues d'Edwy Plenel

Edwy Plenel,


Où sont passées vos valeurs ? Où sont vos indignations, vos protestations, vos combats ? Il s'est passé, il y a cinq jours, un fait grave dans une démocratie républicaine et vous n'en dites rien ! Vous vous taisez ! 
Les faits les voici  : un mouvement politique d'opposition, légal, représenté à l'assemblée nationale a été l'objet, de bon matin, de QUINZE perquisitions simultanées ! Tous ses ordinateurs saisis, tous ses documents, fichiers aux mains de la police. JAMAIS, dans toute l'histoire de la république un parti politique n'avait été victime d'une opération d'une telle ampleur ! JAMAIS ! C'est totalement inédit et vous ne dites rien ! Ni indignation, ni protestation, pas même un étonnement ! 
Nous sommes, vous et moi, de la même génération. Imaginez-vous qu'une opération pareille ait pu se dérouler du temps de de Gaulle , de Pompidou, de Giscard - par exemple au Parti Communiste ou au PS - sans qu'immédiatement tout ce que ce pays compte de démocrates sincères, de progressistes - et vous le premier !- ne se lève vent debout ? Mais non ! de telles choses n'étaient même pas envisageables à cette époque, aussi "fachos" que ces pouvoirs nous semblaient alors !  Aujourd'hui, une limite a été franchie. Toutes les données, documents, listes d'adhérents, de sympathisants, de donateurs, jusqu'au documents privés les plus intimes sont dépouillés, scrutés, analysés par la police. Toute la vie d'un mouvement politique d'opposition est en possession du pouvoir. Jamais on avait vu ça, jamais ! Et pour quel crime gravissime, pour quel menace pour la république une telle mesure aussi exceptionnelle est elle prise ? Pour d'hypothétiques "irrégularités financières", pour de supposées "surfacturations"...sur un compte de campagne pourtant validé par une commission !   
Et vous, monsieur Plenel, vous ne dites rien. Rien ne vous choque ? Un mouvement politique d'opposition est traité comme un gang du grand banditisme, comme une organisation terroriste pour un simple soupçon de surfacturations et vous, lanceur d'alerte intransigeant, démocrate sourcilleux, vous ne levez pas même un sourcil ! 
Vous vous taisez mais vous laissez écrire vos collaborateurs, ce qui vous engage. Or, qu'écrivent vos collaborateurs ? Soulignent-il seulement le caractère inédit, totalement disproportionné de cette opération ? A peine. Tout juste concède-t-on que les liens entre le parquet et le pouvoir posent un problème qu'il faudrait résoudre un jour. Point. Pour le reste tout est à charge contre ... le perquisiteur ? Non. Contre le perquisitionné ! Le scandale, ce n'est pas l'abus manifeste et totalement disproportionné d'un pouvoir, même agissant légalement, le scandale, le vrai, le seul, c'est les hurlements de Mélenchon, c'est un doigt qui s'agite, une main qui se pose sur un substitut, des expressions républicaines trop antiques, trop hugoliennes pour être comprises par les ignorants de notre époque. Le scandale c'est la colère d'un homme et ses excès, sans que l'on se donne même la peine d' interroger les raisons, la source et peut-être la légitimité de cette colère. Voilà où en est arrivé Médiapart en l'an 2 de l'ère Macron. En attendant, monsieur Arfi "enquête". On en a vu les premiers résultats...
Tout ceci est grave, monsieur Plenel. Grave pour la démocratie, grave pour médiapart, grave pour vous. Vous pouvez ne pas aimer un homme politique, vous pouvez ne pas être en accord avec l'orientation politique de son mouvement, mais cette hostilité ne peut pas vous faire oublier votre devoir. Or le devoir le plus élémentaire d'un homme libre, d'un démocrate, d'un journaliste citoyen aurait été de protester contre l'absurde disproportion d'une opération qu'on ne devrait même pas croire possible dans une démocratie. La haine, la détestation d'un homme a-t-elle rendu Médiapart aveugle ? Aveugle  au point de voir la poutre là où est la paille et la paille là où est la poutre ? Aveugle au point d'en oublier ses principes, ses valeurs fondamentales, au point de se renier soi-même ? 
Monsieur Plenel, vous ressaisirez vous ?

 

Cette lettre hebdo se veut être constructive, car au moment où le fascisme relève la tête, il est temps

d'être clair ! Surtout quand les pantins journalistiques du pouvoir continuent de mettre encore une égalité

entre le parti des Le Pen et la France insoumise ! Beaucoup ont besoin de lunettes faute d'analyses politiques !

 

René LE BRIS - Canal blog - 28/10/2018

Posté par LE BRIS RENE à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2018

unissons nos forces contre le libéralisme

LETTRE HEBDO DE RENE N° 117

 

UNISSONS NOS FORCES AU-DELA

DES MOBILISATIONS SOCIETALES DISPERSEES !

 

J'ai bien aimé un article de l'OBS " je ne suis pas un gourou "

du 27/09, relatant un livre de Yuval Noah Harari " 21 leçons

pour le 21ème siècle " !

 

En voici quelques extraits :

 

" ... pour la première fois dans l'histoire, la famine fait moins

de victimes que l'obésité, les épidémies que la vieillesse, la violence

que les accidents de voiture. C' est formidable.

 

Néanmoins, des milliards de gens souffrent encore de la faim,

de la maladie, de la guerre et de la criminalité.

La discrimination raciale et sexuelle est omniprésente.

Des minorités sont persécutées.

Le sort des espèces sauvages et des animaux d'élevage se dégrade.

C'est terrible.

 

Lorsqu'on regarde vers le futur, on voit se profiler trois problèmes

majeurs qui menacent la survie de l'humain :

la guerre nucléaire,

le changement climatique

et le bouleversement technologique.

 

Même si nous parvenons à éviter les deux premiers, l'intelligence

artificielle et la bio-ingéniérie ont vocation à transformer

profondément le marché du travail, l'ordre mondial et même

nos corps et nos esprits.

 

... pour survivre et prospérer, nous avons besoin de beaucoup

de sages; pour aller au désastre, il suffit de quelques imbéciles.

 

... tous les humains appartiennent désormais au même système

politique, économique et scientifique; tout le monde partage les

mêmes conceptions fondamentales de la poliitique, de l'économie

et de la nature.

 

Nous vivons tous dans des Etats-nations, le dollar est notre monnaie

d'échange, nous prenons tous les mêmes médicaments;

 

Sur l'immigration :

 

... par ailleurs, bien que les citoyens ont le droit de s'opposer

à l'immigration, il leur faut prendre conscience qu'ils ont des

obligations envers les étrangers.

 

A l'heure de la mondialisation, nos vies sont inextricablement

liées à celles d'autres individus à l'autre bout du monde.

 

Ce sont eux qui cultivent les aliments que nous mangeons,

les vêtements que nous portons, ce sont eux qui risquent leur

vie dans une guerre menée pour le prix du pétrole que nous

consommons, eux encore qui risquent de pâtir de notre laxisme

en matière de protection de l'environnement.

 

Nous ne pouvons ignorer nos responsabilités envers eux sous

prétexte qu'ils sont loin.

 

Là où cela se corse, c'est sur les stratégies de combat :

 

... s'agissant du libéralisme, je suis confronté à un grave dilemme.

 

Je suis en effet convaincu que le récit libéral est biaisé, qu'il ne dit

pas la vérité à propos de l'humanité et que, pour survivre et prospérer

au 21éme siècle, il nous faudrait aller au-delà.

 

... en même temps, le libéralisme reste notre meilleure option pour

le fonctionnement de l'ordre mondial. ...

 

Voilà qui va plaire à Joffrin, lui qui se désole qu'il n'y ait plus

de courant de gauche au PS, que sa couverture de " gauche "

disparaît !

 

Mais la conclusion de Harari, nous en connaissons la philosophie

en France : c'est la politique du moindre mal !

 

C'est ainsi que s'est installée dans notre paysage politique la

stratégie de l'Union, en commençant par le programme commun.

 

Si 1981 a suscité beaucoup d'espoir , la suite après 1983, fut

l'époque des désillusions successives !

 

Alors beaucoup ont rêvé d'une option écologiste avec les Verts !

 

Paf, là encore le carriérisme et la résistance des forces de l'argent

ont mis cette option à mal !

LE POINT COMMUN DE TOUT CELA : le fait de nier

que la société est traversée par des classes antagoniques,

que la lutte des classes est une réalité quotidienne et que

pour s'en sortir, il faut revenir à des solutions basiques :

 

* appropriation sociale et décentralisée des moyens d'échange

et de production,

* planification démocratique et prise en main par les citoyens-nes

de décisions les concernant,

* auxquelles il faut ajouter aujourd'hui d'imposer des choix

écologiques dans le fonctionnement de la société, loin des bigs

data et autres intelligences artificielles qui échapent à l'humain

d'abord et aux biens communs que seuls les services publics

peuvent garantir !

 

Est-il difficile de concevoir une réelle unité de vue sur ces

solutions basiques ?

 

Va-t-on enfin dépasser les frontières des partis ou mouvement

sur ces objectifs prioritaires ?

 

Le importantes mobilisations sociales et sur le climat prouvent

que des potentiels existent pour renverser le rapport de forces !

 

C'est ainsi que nous pourrons combattre avec efficacité les

charlatans macronistes ou les vieilles recettes hollandaises,

faire reculer sensiblement les forces de la bêtise humaine de

l'extrème droite.

 

Les insoumis ont un rôle important à jouer pour être les

défenseurs de cette union indispensable.

 

Cela passe par un réel fonctionnement démocratique en

interne mais aussi une volonté de faire face au pilonage

presque quotidien des anti-Mélenchon, cible privilégiée

des éternels points virgule de la politique !

 

Les élections européennes peuvent être un moment fort

pour faire surgir cette nécessité vitale !

 

Pour le bien être de l'humanité !

 

 

René LE BRIS - Canal blog - 14/10/2018

Posté par LE BRIS RENE à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2018

économie pour les actionnaires ou pour l'humain d'abord ?

LETTRE HEBDO DE RENE N° 116

 

 

ECONOMIE POUR LES CITOYENS

OU ECONOMIE POUR LES ACTIONNAIRES !

 

 

Mais que font nos élus(es) sur leur territoire pour

défendre une économie au service des citoyens-nes ?

 

Prenons le cas de Honfleur et de sa Poste.

Nous apprenons que la distribution des paquets se fera

dorénavent par une boite privée installée au Havre !

 

Je ne sais si cette entreprise mettra dans son prix la somme

du péage ( près de 10 euros aller pour un camion ) pour

traverser le Pont de Normandie !

 

Dans le même temps, nous apprenons que la Poste porrait

faire payer une prestation spécifique pour la distribution

le samedi !

 

Prenons les projets de fonctionnement du futur CHU :

moins de lits égal moins d'infirmiers-ères et d'aides soignantes.

Pour la distribution des rôles entre le privé et le secteur public,

nous n'en savons pas plus !

 

Prenons le futur de la Poste de Fleury sur Orne : où en est-on ?

Il semble que la mobilisation tourne au ralenti !

 

La SNCF : quels sont les projets d'actualité pour le futur pour

la Basse-Normandie. Allons t-on enfin abandonner ce projet

inutile de TGV pour gagner 10 minutes à Paris favorisant les

entrepreneurs faisant des affaires à la Défense !

 

Ne parlons pas du nucléaire : le gâchis financier continue !

 

Ni de l'agriculture , puisque le productivisme continue ses

ravages !

 

Heureusement, il y a la cause des migrants qui réunient beaucoup

de bonne volonté ! Ecoeurant le comportement de Macron avec

l'Aquarius !

 

 

 

Personnellement, je soutiens les propos de Mélenchon : c'est du

gauchisme que de croire que c'est par l'accès à tous les immigrés

dans nos banlieues frisant parfois plus de 50 % de chômage que

nous règlerons les problèmes dans les pays dont la misère est

avant tout le résultat de nos gouvernements occidentaux dans

leur soutien à la destruction des richesses locales au profit des

multinationales !

 

Ou alors, nous pouvons peut être demander la création de

nouvelles villes ou de nouveaux villages en commençant par

les communes rurales qui se meurent !

 

Toutes les luttes sont bonnes à prendre.

 

Dans la Révolution de 1789, il a fallu attendre cinq ans pour

avoir une constitution favorable au peuple. Puis balayée par

le bonapartisme !

 

En France, la sixième République est un objectif immédiat !

 

Mais cela ne viendra pas d'élus(es) levant le doigt pour la

réclamer ! Comme en 1793, il faudra des mobilisations

d'importance pour décapiter la cinquième République !

Et donc par des mobilisations sociales et par la construction

d'une alternative crédible mais loin des unions sans fondements

avec par exemple le PS !

 

C'est ce que développe Ruffin dans ses derniers propos sur

la croissance ! Très percutant et très intéressant !

 

René LE BRIS - Canal Blog - 07/10/2018

 

Posté par LE BRIS RENE à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2018

imposer la paix, une lutte prioritaire !

LETTRE HEBDO DE RENE N° 115

 

LA PAIX POUR SAUVER LA PLANETE

ET ERADIQUER LA PAUVRETE DANS LE MONDE !

 

 

Le Mouvement de la Paix vient de sortir son Agenda de la Paix 2019 !

 

Son origine date de la fin de la deuxième guerre mondiale, c'est

à dire après la première, le but étant de faire en sorte que ne se

renouvellent pas les réponses meurtrières des capitalistes pour

répondre à leurs crises économiques que l'on peut dater

effectivement de 1914 !

 

Il est utile dans le contexte actuel de rappeler le préambule que

constituait la Charte des Nations Unis :

 

NOUS, PEUPLES DES NATIONS UNIS,

RESOLUS

* à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui

deux fois en l'espace d'une vie humaine a infligé à l'humanité

d'indicibles souffrances,

à proclamer à nouveau notre foi dans les droits fondamentaux

de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine,

dans l'égalité de droits des hommes et des femmes, ainsi que des

nations, grandes et petites,

à créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et

du respect des obligations nées des traités et autres sources du

droit international,

à favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions

de vie dans une liberté plus grande,

ET A CES FINS

à pratiquer la tolérance, à vivre en paix l'un avec l'autre dans

un esprit de bon voisinage,

à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité internationales,

à accepter des principes et instituer des méthodes garantissant

qu'il ne sera pas fait usage de la force des armes, sauf dans

l'intérêt commun,

à recourir aux institutions internationales pour favoriser le progrès

économique et social de tous les peuples,

 

 

 

 

 

AVONS DECIDE D'ASSOCIER NOS EFFORTS POUR REALISER

CES DESSEINS

en conséquence, nos gouvernements respectifs, par l'intermédiaire

de leurs représentants, réunis dans la ville de San Francisco, et

munis de pleins pouvoirs reconnus en bonne et due forme, ont adopté

la présente Charte des Nations Unies et établissent par les présentes

UNE ORGANISATION INTERNATIONALE QUI PRENDRA LE

NOM DE NATIONS UNIES.

 

Certes, ces principes qui devraient faire l'objet d'études dans

tous les collèges et lycées, ont été plusieurs fois baffoués dès le

début, par exemple en France à Madagascar et en Algérie !

 

Mais c'est bien aujourd'hui une troisième guerre mondiale

qui menace !

 

Des peuples cherchent toujours leur reconnaissance en tant

qu'Etat comme les kurdes, les palestiniens, le peuple sarahoui,

le peuple kanak ...

 

Mais c'est surtout l'arrivée de chefs de gouvernements

déséquilibrés comme en Turquie, aux Etats Unis, en Italie,

ajoutée des dictatures comme la Russie et la Chine sans

parler des sinistres représentants africains à la solde des

occidentaux, enfin les différents groupes terroristes se

réclamant de l'Islam, on voit bien que les réalités du monde

sont contraires à l'esprit de la Charte des Nations Unies !

 

L'Agenda de la Paix émet certaines réponses pour contrer

cette philosophie de la guerre. Il est en plus bien pratique !

 

Le député insoumis RUFFIN vient de faire une déclaration

remarquable sur le rôle destructeur de la croissance capitaliste

à l'Assemblée Nationale.

 

Le dernier Huma Dimanche relate aussi le besoin de se réveiller

par des articles éclairants sur la militarisation de la planète,

l'augmentation partout des budgets militaires au détriment

de l'éducation, de la santé, de la protection de la nature !

 

Ce qui se passe au Yémen où notre gouvernement est en premier

concerné par son engagement militaire est un véritable scandale !

La soumission idéologique à l'Arabie saoudite ou aux Emirats pour

assurer des affaires est une honte de l'actuel gouvernement Macron !

 

La campagne électorale pour les Européennes devrait être une

occasion d'imposer ce débat sur la paix, en commençant par

réclamer la dissolution de l'OTAN !

 

Supposons que les plus de 34 Milliards de cadeaux de Macron,

ce " pognon de dingue " qui ne va pas à l'emploi mais aux gros

actionnaires, supposons que cela serve aux besoins sociaux

énormes de la population : voilà un combat pour la paix !

 

De plus en plus, les puissants de monde bafouent les libertés

démocratiques, liberté de la presse, liberté de connaître

les mouvements financiers, liberté de revendiquer ! A coup

de millions de dollards ou d'euros, ils imposent des lois

pour protéger le développement de la délinquance financière,

ils multiplient des procès en payant grassement des avocats

à leurs bottes !

 

Il est temps de créer des conditions pour que des unions sur

des bases claires remplacent les querelles d'égos, les tentations de

revenir à d'anciennes formules de renoncement aux changements.

Le réalisme maintenant, ce n'est pas le surplace, c'est bien de s'engager

dans une stratégie de rupture avec ce vieux monde dont

nous subissons les dégâts humains de plus en plus violents !

 

René LE BRIS - CANAL BLOG -

30/09/2018 

 

Posté par LE BRIS RENE à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2018

La parole à Ziegler !

Lettre hebdo de René N° 114

 

La parole à Ziegler !

 

Mais avant, parlons de la dernière chronique de Francis

WURTZ, président honoraire de l'Union Européenne !

Il s'en prend à Mélenchon et sur ce sujet aux insoumis,

en prétendant que notre courant ne veut pas s'en prendre

à Macron !

 

Cela devient une habitude : faute de volonté unitaire,

faute d'arguments sérieux, certaines personnalités du PCF

essaient de faire croire que nous sommes un courant

opportuniste.

 

Et à chaque fois bien sûr cela se termine par un appel à voter

pour la liste qui sera présentée par le PCF !

 

Au passage, ceux-là oublient allègrement de faire le bilan

de la gauche en grèce et de la politique d'austérité du

gouvernement Tsipas qui au niveau de l'Europe, est présente

dans le groupe unitaire dont fait partie le PCF !

 

Aussi, la contribution du camarade Ziegler est franchement

un air pur dans cette tambouille politicienne du vieux monde !

 


Jean Ziegler : «Les oligarchies financières détiennent le pouvoir, pas le ministre de l’Ecologie»

Pour le sociologue et altermondialiste suisse, la démission de Nicolas Hulot illustre la faiblesse des institutions démocratiques face au capitalisme financier globalisé. Une absence de contre-pouvoir qui entraîne mépris du bien commun et destruction progressive de la planète et de la biodiversité.

De l’air irrespirable, une eau polluée, une nourriture empoisonnée… La Terre est en sursis, les hommes tombent malades, et pourtant un ministre de l’Ecologie démissionne du gouvernement français parce qu’il se sent impuissant face aux lobbys. Jean Ziegler, homme politique, altermondialiste et sociologue ne dénonce pas ces derniers qu’il appelle des «larbins» mais tout le système capitaliste, responsable selon lui de la destruction de la planète.

Vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies depuis 2009 et ancien rapporteur spécial auprès de l’ONU sur la question du droit à l’alimentation dans le monde, il vient de publier le Capitalisme expliqué à ma petite fille, (éditions du Seuil, 2018).

  •  

  • Que révèle la démission de Nicolas Hulot sur l’écologie et la politique ?

Dans son interview à France Inter, Nicolas Hulot a prononcé une phrase-clé : «C’est un problème de démocratie : qui a le pouvoir ?» Qui, en effet, a le pouvoir dans nos démocraties ? La réponse est claire : le capital financier globalisé. Ce n’est donc pas un gouvernement qui détient le pouvoir en la matière, et encore moins un ministre de l’Ecologie, aussi courageux soit-il.

  • Nos démocraties ne peuvent-elles donc rien faire contre le pouvoir de la finance ?

En France, et en Europe occidentale en général, il y a un formidable mouvement pour la protection de l’environnement et des solidarités importantes dans une société civile puissante, une bonne recherche scientifique, une théorie et une pratique de l’écologie. Ce mouvement est impressionnant, mais à l’heure actuelle il rencontre un adversaire plus puissant que lui : les maîtres du capital financier globalisé. Ce sont ces oligarchies qui gouvernent la planète. La démocratie française, comme toutes les autres, est une démocratie simulative. Elle fonctionne institutionnellement, mais elle n’a pas le pouvoir réel sur les choses essentielles, et notamment sur l’économie…

  • Qui œuvre en coulisse ? Les lobbyistes des puissances financières ?

Les lobbyistes ce sont des exécutants, des larbins. Les décisions sont prises par les oligarchies, c’est-à-dire des grandes banques ou des présidents de sociétés multinationales qui envoient ensuite des employés, des lobbyistes, pour imposer leurs points de vue et empêcher l’adoption de lois non conformes à leurs intérêts. Il y a à Bruxelles plus de 1 500 bureaux de lobbyistes.

  • Selon vous, ces oligarques qui dominent l’économie mondiale ont un «même aveuglement pour la planète et le sort des hommes qui y vivent».

Oui et ils sont les véritables maîtres de la planète. Ils ont créé un ordre cannibale du monde : avec d’énormes richesses pour quelques-uns et la misère pour la multitude. Je prends un exemple : selon la FAO, toutes les cinq secondes, un enfant en dessous de 10 ans meurt de faim alors que l’agriculture mondiale pourrait nourrir normalement 12 milliards d’êtres humains, soit pratiquement le double de l’humanité. Selon la Banque mondiale, les 500 sociétés transcontinentales privées les plus puissantes, tous secteurs confondus, ont contrôlé l’année dernière 52,8% du produit mondial brut, c’est-à-dire de toutes les richesses produites en une année sur la planète.

  • Dans votre livre Le capitalisme expliqué à ma petite fille vous écrivez que les dirigeants de ces grandes sociétés détiennent un pouvoir comme «aucun empereur, aucun pape, aucun roi n’en a jamais disposé dans l’histoire des peuples». Ces sociétés ne sont donc contrôlées par personne ?

Personne. Elles échappent à tout contrôle parlementaire, étatique, onusien, syndical… Prenons l’exemple du glyphosate, le pesticide le plus utilisé en Europe, dont les rapports médicaux disent qu’il est cancérigène. L’Union européenne a prolongé son utilisation parce que les trusts agrochimiques étaient plus puissants que les Etats. Alors que c’est un produit dangereux, la France a déversé l’an dernier plus de 10 000 tonnes de pesticides sur ses terres arables, poisons qui se retrouvent nécessairement dans l’alimentation que nous consommons. Certes, le capitalisme au stade actuel est le mode de production le plus inventif, le plus dynamique, que l’humanité ait connu. Mais les oligarchies ont une seule stratégie : la maximalisation du profit dans le temps le plus court et souvent à n’importe quel prix humain. Cela aboutit à l’affaiblissement des institutions démocratiques, à un mépris absolu du bien commun, à la destruction progressive de la planète, de la biodiversité, des forêts tropicales, des abeilles, avec l’empoisonnement des sols, de l’eau et des mers. Dès maintenant, selon l’ONU, près de 2 milliards d’êtres humains n’ont pas d’accès régulier à une eau potable non nocive.

  • Nous participons nous aussi à la destruction de la planète en consommant au-delà de nos besoins…

Cette société de consommation qu’on nous a imposée fait effectivement de nous des complices, comme lorsqu’on achète des vêtements fabriqués dans des conditions inhumaines au Bangladesh. Mais cette évidence se fait de plus en plus jour. Emmanuel Kant a dit «l’inhumanité infligée à un autre détruit l’humanité en moi». Cette conscience de l’identité avec l’autre est recouverte par l’obscurantisme néolibéral qui dit que seul le marché fait l’histoire et qu’il obéit à des «lois naturelles». C’est un pur mensonge qui anesthésie nos consciences.

  • Il n’y a donc aucun espoir ?

Si, nous portons en nous le désir indéracinable d’un monde plus juste, d’une terre préservée, du bonheur pour tous. Il ne s’agit pas d’une utopie romantique, mais d’une force historique. Cette utopie augmente rapidement. Il y a trente ans on disait que la faim était une fatalité. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Tout le monde sait que la faim est due à l’action de l’homme et peut être éliminée demain. La grande question est : à quel moment, à quelles conditions matérielles cette utopie devient réalité sociale. C’est le problème de ce que Sartre appelle l’«incarnation». Cela s’est produit à la Révolution française. La féodalité, la monarchie, étaient destinées à l’éternité. Le 14 juillet 1789, des artisans et des ouvriers ont pourtant abattu la Bastille.

  • Réformer le capitalisme financier globalisé est-il une solution pour sauver la planète ?

On ne peut pas humaniser, améliorer, réformer un tel système. Il faut l’abattre. Aucun des systèmes d’oppression précédent, comme l’esclavage, le colonialisme, la féodalité, n’a pu être réformé. L’oppression ne se réforme pas.

  • Mais comment mettre fin à un capitalisme si puissant ?

J’ai le même espoir que le poète Pablo Neruda : «Ils pourront couper toutes les fleurs mais jamais ils ne seront les maîtres du printemps». La conscience qui revendique l’égalité et la justice, l’intérêt commun comme boussole de toute activité politique augmente. L’espoir et l’action aujourd’hui sont portés par la société civile, faite d’une myriade de mouvements sociaux sur les cinq continents. Che Guevara écrit : «Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures». Et des fissures apparaissent ! Nous ne pouvons pas anticiper le monde nouveau à construire. C’est la liberté libérée dans l’homme qui le créera.

Bonne rentrée à tous !

 

René LE BRIS, Canal Blog - 07/09/2018

Posté par LE BRIS RENE à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2018

europe solidaire ou europe des multinationales ?

LETTRE HEBDO DE RENE N° 113

 

 

Europe des peuples solidaires

ou Europe des Multinationales ?

 

 

Il y a quelques dizaines d'année, le journal " France Soir "

avait fait une campagne politique sur le thème : " gardez

le sourire " !

 

Cette fois, c'est l'Express qui veut nous convaincre, graphiques

à l'appui, que le monde vit mieux depuis quelques dizaines

d'années ! Alors les plaignants, les contestataires, les oppositions

aux réformes libérales, rentrez chez vous !!!

 

Mélenchon et les Insoumis sont bien sûr d'un autre avis; et ils

ciblent l'ennemi principal : LE CAPITALISME !

 

C'est dans ce contexte que se profilent les futures enjeux

électoraux: l'Europe.

 

Du temps de Lénine, le mouvement ouvrier international avait

opté pour le mot d'ordre : " pour les Etats Unis Socialistes d'Europe ".

 

Mais dans les résolutions, il y avait une notion importante : chaque

Etat pouvait quitter l'Union sans problèmes !

 

De la même manière, et notamment en Union Soviétique qui était

une mosaïque de peuples différents, la reconnaissance des langues

différentes faisait partie du respect de cultures différentes !

 

Le roitelet de la fin de la cinquième République voudrait faire deux

camps : les européens convaincus et les nationalistes.

 

Dans un camp, les macronistes, bayroutistes et socialistes libéraux.

Dans l'autre camp, la gauche radicale avec notamment les insoumis

et certains communistes mélangés avec les formations d'extrème droite.

 

Cette caricature du débat devant être relayée par les médias aux ordres !

 

Il est vrai que la division actuelle avec les égos comme Hamon ou différentes

personnalités des Verts favorise la stratégie macroniste !

 

Pour certains, il faudrait surtout s'appuyer sur des expériences locales

pour montrer des alternatives possibles. Erreur grossière car dans un

monde capitaliste mondialisé, avec des menaces de guerre entre les

différents impérialisme, Etats-Unis, Chine plus les pays ex colonisateurs

comme l'Angleterre, la France et de plus en plus le poids de l'Allemagne,

il s'agit AUSSI et SURTOUT d'offrir des perspectives alternatives

au moins au niveau de l'Europe !

 

La première tâche pour les gauches radicales européennes, c'est de

montrer le rôle néfaste pour les peuples des conséquences dramatiques

des politiques d'austérité relayées par les bourgeoisies européennes

qui n'ont plus d'autorité politique autant dans les territoires nationaux

que dans les zones d'influences des ex-colonies !

 

D'où l'importance de favoriser au maximum sur le plan social des luttes

convergentes comme l'ont démontré les grèves dans le secteur aérien mais

malheusement ce qui n'a pas été le cas dans le secteur ferroviaire !

 

De même, l'importance aussi de réunir des luttes écologistes par des

campagnes politiques communes !

 

Une autre tâche importante, c'est de mettre le doigt de LA DEMOCRATIE !

Au moment surtout où l'avenir de la planète est en jeu !!!

 

Enfin, LA PAIX doit devenir un axe très important d'une campagne

européenne avec pour cible la dissolution de l'OTAN.

 

C'est répondre aux relents fascistes et racistes sur la venue des migrants,

c'est aussi mettre le doigt sur le gâchis financier du surarmement en

cours par des centaines de milliers de dollards détournées de toute

politique de développement !

 

Un petit exemple concret est la proposition de notre camarade Claude

SIMON dans La Colombe d'Aoùt 2018 :

" ... je propose à la Ministre des Armées de verser à sa collègue de la

Culture les 4 milliards d'Euros annuels dépensés pour notre arme

nucléaire. Elle pourrait les redistribuer à toutes ces petites communes

sans le sou qui aimeraient tant redonner vie à leur antique lavoir

municipal, refaire la toiture poreuse de leur halle moyenâgeuse ou

rajeunir les murs lépreux du vieux manoir que le châtelain ruiné a laissé

en héritage empoisonné au maire de sa bourgade ... il restera à la

Ministre des Armées le loisir d'organiser un loto pour récupérer ses sous ...".

 

Imaginons l'ouverture dans tous les pays européens de cahiers

d'expression populaire sur les thèmes évoqués et qui pourraient faire l'objet

d'une conférence européenne de doléances et qui demanderaient aux futures

candidats(tes) leurs engagements sur les opinions majoritaires exprimées !

 

A l'heure de l'informatique, cela devrait être possible !

 

René LE BRIS - Canal Blog - 02/09/2018

Posté par LE BRIS RENE à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2018

le capitalisme moderne tue la relation humaine !

lettre hebdo n° 112 de René !

 

Le Capitalisme moderne tue la relation humaine !

 

Avec l'affaire Benalla, le peuple a pu percevoir de

quel type de fréquentation privilégiait notre roitelet !

 

La cinquième République a toujours eu des affaires

très louches : rappelez vous Pasqua mettant en demeure

le gouvernement et la justice devant des journalistes médusés

d'arrêter leurs enquêtes sinon il ouvrait sa valise pleine de

révélations !

 

La cerise sur le gâteau a été le crime camouflé de Boulin !

 

Avec Macron, ce n'est pas une valise , c'est une armoire !

Là encore, un déroulement incroyable = l'armoire a disparu,

pas de flics pour surveiller le logement, pas d'enquêtes

autorisées, les pontes de la justice et de la police couvrent

ce énième scandale de la cinquième République !

 

Mais la principale attaque du capitalisme aujourd'hui,

c'est la destruction organisée des liens sociaux entre les

individus.

 

Internet, les portables de toutes sortes, les compteurs

dits "intelligents", les casses organisées des droits sociaux,

les privatisations des services publics avec leur quasi

disparition dans le milieu rural, cela permet un harcèlement

permanent auprès des ciitoyennes et des citoyens pour

proposer des offres immédiats ! C'est comme le Drive,

symbole parfait de cette pression permanente pour vous

retirer toute relation autre que le big data !

 

 

La vie quotidienne est remplie d'exemples de cette

dégradation de vie.

 

Vous allez au bureau de poste : plus de monnaies aux

guichets, vous devez passer par les cases " machines ",

si vous voulez affranchir une lettre, la Poste vous propose

un carnet, les paquets ayant le plus de plue value sont

proposés en priorité, si vous envoyer des cartes postales,

comptez au moins une semaine, quelque soit le prix !!!

 

L'hôpital et la médecine en général ne sont pas en reste !

La suppression de services dans les hôpitaux voire carrément

la disparition du service hospitalier, comme les maternités,

impliquent un foisonnement d'ambulances, les chauffeurs

devenant prioritaires aux accueils, et dans le même temps, les

parkings gratuits se transforment en péage avec des temps de

durée d'absence de plus en plus réduites !

 

Les élus(es) de droite implantent des maisons de santé avec

des médecins généralistes et quelques spécialistes. Mais

contrairement à la logique des dispensaires ou de véritables

maisons où chaque spécialiste collabore avec ses collègues,

c'est le chacun pour soi !

 

La réforme de la sncf de type libéral va accentuer les différences

entre les usagers selon que l'on soit cadres supérieurs ou simples

travailleurs/euses. Tout ce qui va apparaître comme rentables

sera vendu au privé, le reste sera une dégradation constante

comme aujourd'hui les routes départementales !

 

De même, la mise en place de Métropoles va accentuer une

énorme disparité budgétaire entre les besoins des grands

groupes capitalistes et les besoins de la population dans le

milieu rural ! Et même dans les villes moyennes !

 

Tout cela est l'expression de décisions politiques qui correspondent

aux intérêts d'une minorité de profiteurs !

 

François RUFFIN l'a démontré il y a un an lorsqu'il défendait

un amendement sur la parité sociale : il y a disait-il à l'Assemblée

Nationale 0,2 % d'ouvriers et 2,8 % d'employés. 53C % des députés

appartiennent aux classes supérieures, 70 % dans le groupe REM !

 

Un article du nouvel obs affirmait : " ... en ligne ou hors ligne, une

nuée de capteurs, traqueurs d'activité, enceintes connectées et caméras

enregistreuses nous surveillent. Notre téléphone mobile est, bien sûr,

le premier de nos mouchards? Mais, c'est loin d'être le seul : du

siège des toilettes au portique du métro, de la porte du réfrigérateur

aux jouets des enfants, du radiateur à la voiture, tous les objets de

notre quotidien deviennent " INTELLIGENTS ", c'est à dire capables

de collecter et transmettre des informations. ...

 

Dans un article du Monde du 7 juillet dernier : " la crise urbaine,

c'est la crise du capitalisme ", un exemple positif est cité décrivant

l'expérience d'un quartier d'une ville de Finlande, KALASATAMA.

 

Pour garantir l'utilité sociale des innovations, les habitants sont

mis à contribution. Ainsi un millier d'habitants sont mis à contribution

pour tester en conditions réelles des solutions : application de pilotage

de l'énergie, plate-forme de partage de la nourriture pour éviter le

gaspillage, application de coaching sportif, autopartage de véhicules

électriques, bague connectée pour surveiller la tension ... .

 

C'est donc un esprit de communauté qui domine ! La ville a soustrait

une partie des percelles constructibles à l'appétit des promoteurs

et les réserve à des coopératives d'habitants pour qu'ils y conçoivent

et bâtissent leur propre projet !

 

1800 logements doivent sortir de terre à Fleury sur Orne : voilà ce

qui aurait pu être un exemple de participation active de la

population concernée !

 

Des projets de quartier écolo sont annoncés : mais cela concerne

surtout le choix de matériaux et pas de vie collective !

 

Pour terminer, un clin d'oeil en terre de Palestine !

 

Quand la beauté palestinienne engendre la liberté !

Ziad Medoukh

 

 

> Enfin libérée,

Toi, la belle Ahd,

Quand la beauté palestinienne engendre la liberté !

 

Tu as quitté la prison de la honte,

La tête haute,

Quand l'endurance palestinienne crée la générosité !

 

Ton courage est engagement

Ta confiance est vie,

Quand l'espoir palestinien engendre la ténacité !

 

 Ton visage d’enfant

Respire à nouveau l'air de la liberté,

Quand la résistance palestinienne enfante la dignité !

  

Tu retrouves ton village, ta famille

Et tes beaux souvenirs,

Quand la détermination palestinienne brave l'atrocité !

 

Tu as donné une leçon de courage,

Toi, le combat sans faille,

Quand la patience palestinienne engendre une lutte non-violente !

 

Tu as défié une armée entière

Et des soldats agresseurs,

Quand le combat palestinien accomplit une volonté !

 

Malgré leur souffrance,

Leur malheur, et leur douleur,

Les autres prisonniers attendent la délivrance,

Quand la lutte palestinienne réalise une unité !

 

 Tu es devenue une héroïne mondiale,

Une icône de résistance,

Quand la cause palestinienne élargit la solidarité !

 

 Tu as rassemblé derrière toi tout un peuple,

Même dispersé,

Quand la persévérance palestinienne donne une leçon à l'humanité !


René LE BRIS - Canal Blog - 15/08/2018

Posté par LE BRIS RENE à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2018

Pour une Charte Sportive Européenne !

LETTRE HEBDO 111 DE RENE

 

 

Pour une Charte Sportive Européenne !

 

 

" A la dure " titre Télé Obs avec pour titre :

Rugby, un jeu dangereux ?

 

Le contenu de l'article n'est pas triste !

" je veux qu'on les chatie, qu'on leur marche dessus.

On ne lâche rien les gars, c'est la guerre ".

 

Plus grave cet entraineur qui devrait être interdit de

stade : " ce que je veux voir, c'est des couilles et du coeur.

Frappez les, prenez des ( cartons ) rouges s'il le faut " !.

 

La honte ! Voilà comment on fabrique des Bennala !

 

Si un ou une ministre des sports avait de vrais valeurs

humaines, ce genre de propos serait sanctionné et cet

individu démis de ses fonctions ! S'il a envie de frapper,

qu'il se reclasse comme bûcheron !

 

Mais ce n'est pas avec le macronisme où seul le fric compte

que le sport de haut niveau gagnera en honorabilité !

 

Déjà au foot, nous pouvons constater une très grande

différence entre les équipes féminines et celles des hommes !

 

Ce genre de comportement déteint bien sûr sur le sport

amateur. Les urgences le samedi soir sont habituées à

recevoir des fractures, des entorses et autres blessures.

 

Nous savons que le sport peut être au contraire une

possibilité d'intégration, de solidarité, de plaisirs de

jouer tout simplement mais aussi de respect des règles,

et donc d'équilibre dans les rapports entre les joueurs ou

joueuses et les arbitres qui régulent l'harmonie du jeu !

 

Nous parlons beaucoup de la drogue mais celle de

l'agressivité sauvage et guerrière devrait être bannie !

 

 

 

Ce genre de comportement, c'est la vieille France.

Dans les années soixante, pour être un homme, il

fallait faire son service militaire ! Et là, tu méritais

de prendre femme ... au foyer évidemment !

 

Il n'y a que très récemment où les médias laissent

une petite place au sport féminin.

 

Etre " éducateur/trice ", c'est justement comme nous

l'apprenons dans les stages BAFA le respect de l'autre,

des jeux collectifs pour que chacune et chacun exprime

ses qualités, où s'élaborent collectivement des stratégies,

mais aussi où tout stagiaire peut connaître ses limites

dans la réalisation de ses efforts !

 

Hélas, dans beaucoup de clubs sportifs, l'idéologie

dominante reste la sélection par l'exclusion des plus

faibles ( cela fait penser au premier de cordée, c'est la

même idéologie négative ) !

 

Proposer une charte sportive européenne avec des

valeurs humaines de qualité, voilà un objectif

politique pour une alternative socialiste démocratique.

 

Changer de mentalité pourrait être un objectif de

service civil mixte, permettant outre de quitter

pendant un an le foyer familial mais surtout de

participer à des actions d'utilité sociale, de civisme,

de respect des sexes, tout cela autre chose que le gadget

du roitelet et de ce gouvernement composé de casseurs

professionnels !

 

Terminons cette lettre par un appel de plus pour la

libération des prisonniers politiques en Russie, en

Israël, au Maroc, en Turquie, et partout dans le monde !

 

Là encore, la diplomatie française est aux abonnés absents !

Sauf pour vendre des armes évidemment !

 

René LE BRIS - 05/08/2018 - Canal blog

Posté par LE BRIS RENE à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]