LETTRE HEBDO DE RENE N° 68

 

LE REPLI  IDENTITAIRE DU PCF !

 

En cette rentrée, nous avons le spectacle désolant de

la division dans le camp de l'alternative de Gauche !

 

Le discours de Pierre Laurent lors du Forum d'été du PCF

marque une rupture avec une dynamique offensive pour

mettre en difficulté le gouvernement macroniste de droite.

 

En effet, une fois retirés les traditionnelles promesses de

changement dans le fonctionnement déjà initiées du temps

de l'ère Hue, la ligne de subordination au social libéralisme,

même si l'on n'ose plus parler de la " nouvelle " direction

du PS, est toujours d'actualité !

 

D'où cette charge sans démonstration sur le " populisme

de gauche " : ??? , de qui parle Pierre Laurent ?

 

La mobilisation sociale et l'unité avec les insoumis sont aux

oubliettes sauf pour dérouler un catalogue de revendications

davantage du domaine syndical que politique.

 

Par contre, les prochaines élections sénatoriales demeurent

la préoccupation principale : de quoi permettre encore de

flirter avec le PS et de faire croire qu'un groupe PCF au Sénat

serait aussi efficace que le groupe des députés insoumis à

l'Assemblée.

 

Laurent, fière comme un cop, annonce que c'est LUI qui

prononcera le discours sur la grande scène du Dimanche.

Du coup, Mélenchon n'ira pas à la fête : imaginez sur

cette même scène la présence de tous les députés insoumis

et PCF avec prise de paroles des deux courants d'opposition !

 

Et bien non, c'est une ligne identitaire PCF , tant pis pour

une dynamique de mobilisation unitaire = d'ailleurs le 23

Septembre, le PCF sera aux abonnés absents ! Pitoyable !

 

Cela nous ramène à PROUDHON, voir cet extrait de ma

lettre de Juillet :

 

"
" ... Dans la société, où les idées et les opinions se divisent et se

classent comme les tempéraments et les intérêts, il y a donc deux

partis principaux : le parti absolutisme, qui s'efforce de conserver

et, de reconstruire la passé; et le parti socialiste, qui tend incessamment

à dégager et à produire l'avenir.

Mais la société, en vertu de la raison analytique dont l'homme est

doué, oscille et dévie continuellement à droite et à gauche, de la

ligne du progrès, suivant la diversité des passions qui lui servent

de moteurs. Il y a donc aussi, entre les deux partis extrèmes, deux

partis moyens, en termes parlementaires, un centre droit et un

centre gauche, une Gironde et une Montagne, qui pousse ou

retient incessament la Révolution hors de sa voie. ... ".



La direction du PCF a choisit sa préférence : vers

le Centre gauche. Vers les vieilles formules d'Union

de la Gauche ! En attendant que se présente une

nouvelle formule, il faut " serrer les rangs " !

Avec la division syndicale, avec cette division de

l'alternative, les luttes ne vont pas être faciles.

D'où l'importance de réussir le 23 Septembre !

D'où l'importance de convaincre les militant(e)s

du PCF d'y participer et de refuser le repli identitaire

de leur parti ! Encore une fois, Marie Geoges BUFFET

démontre toute son intelligence en suivant cette

démarche unitaire !



Le 1er Sept 2017 - Canal Blog -

René LE BRIS