LETTRE HEBDO DE RENE N° 70

 

L'arnaque de TRUMP sur l'ONU !

 

Le malade mental grave , président des Etats Unis veut réformer l'ONU !

 

Il a réussi à obtenir un certain nombre de signatures pour se faire.

 

Notre Président Jupiter va sans doute en profiter pour de nouveau

se distinguer en phrases creuses !

 

Juriste et militant chevronné, Roland WEYL a écrite avec sa défunte

femme Monqiue deux livres : " Démo-cratie, pouvoir du peuple "

et " SORTIR LE DROIT INTERNATIONAL DU PLACARD " qui

donnet des éléments essentiels pour effectivement actualiser le

fonctionnement de la Charte à la base de la création de l'ONU en 1945.

 

Voici donc quelques extraits :

 

" La caractéristiques des organes de l'ONU est d'être en parfaite

contradiction avec les principes de la Charte.

Cela est évident pour les organes économiques ( FMI, Banque

Mondiale, GATT ) qui dès leur naissance ont fait exception à

l'universalité pour n'être qu'occidentaux et soumis à la loi du

Capital, ce qui a fait que leurs interventions ont toujours répondu

aux critères et besoins du capital contre les peuples et non à ceux

des peuples contre le capital. " ...

 

" Fini l'équilibre, l'alternative est à nu, et à vif, entre le pouvoir de

l'exploitation mondiale des peuples et le pouvoir des peuples.

Et force est de constater que les structures confiscatrices du

Conseil de Sécurité .. ne fonctionnent pas dans le bon sens.

C'est ainsi qu'est aujourd'hui posée l'exigence d'une démocratisation

des Nations Unies.

S'agit-il d'une innovation à obtenir ? ou simplement une contradiction

à gommer.

- NOUS PEUPLES - dit la Charte.

Ets--ce compatible avec l'existence d'un Conseil de sécurité qui soit autre

chose que l'émanation de l'Assemblée Générale ?

- EGALITE DES NATIONS PETITES ET GRANDES - dit encore La

Charte. Est-ce compatible avec la notion de membres permanents, qui

donne prime à la puissance économique et militaire pour gouverner

le monde .

 

... S'il est vrai que l'ONU est l'organisations des Nations, en tant

qu'organisation des Peuples, c'est l'Assemblée Plénière des Peuples qui

doit être le souverain, et tout organe ( interne tel le Conseil de Sécurité,

ou externe tel le FMI et la Banque Mondiale ) doit lui être subordonné,

et en être l'émanation.

 

... Les organisations économiques et financières internationales, FMI,

Banque mondiale, OMC, qui ont été fondés hors des Nations Unies, dans

Quant au Conseil de Sécurité, il doit devenir le simple Bureau de

l'Assemblée Générale, ne pas comporter de membres permanents,

être élu chaque année, avec comme seule restriction d'avoir obliga -

toirement un équilibre entre les régions du monde. ...

 

Extrait - sortir du placard - :

 

... Les organisations économiques et financières internationales, FMI,

Banque mondiale, OMC, qui ont été fondés hors des Nations Unies, dans

une logique qui leur est étrangère et dont les deux premières,

fonctionnent selon la loi " un dollar / une voix " et non selon la logique

internationale d' " un pays / une voix ".

 

quant aux autres ... UNESCO, OIT, OMS, FAO, CNUCED, UNICEF ...

la problématique est unique qui conditionne tout : qui les dirige ? Il

convient ici de démystifier l'idée d'une prétendue neutralité objective et

purement technique de leur fonctionnement et leurs activités. Aussi bien

dans leur fonctionnement que dans la recrutement de leurs personnels,

elles sont des enjeux de puissance et donc de luttes d'influence.

 

Enfin plus loin :

 

... Gare aux progrès à reculons = il existe certaines revendications qui

ne seraient certainement pas des améliorations, mais constitueraient

plutôt des reculs. Ainsi celles tendant à augmenter les pouvoirs du

Conseil de Sécutité pour ne plus les limiter au maintien et au

rétablissement de la paix, mais en faire une sorte d'organe de police

générale du monde, notamment en légalisant le droit d'ingérence.

Ce serait là satisfaire les voeux et pressions des forces actuellement

dominantes et revenir à la logique de puissance sur les peuples et

au démantèlement de la logique fondamentale qui afait de la

Charte un acte révolutionnaire.

 

DONC LUNDI, quand les médias vont suivre les déclarations

de Trump, pensez à ces lignes !

 

La semaine prochaine, je vous parlerai du pétage de plomb de

Laurent et Joffrin, sur les chiffres des manifs et sur le voyage à la

Réunion de Mélenchon : un point commun, aider à la recomposition

" socialiste " ! A plus !

 

René LE BRIS - 16.09.2017 - Canal Blog