LETTRE HEBDO DE RENE N° 88

 

 

Perdant, perdant avec Macron !

 

 Ils, elles sont courageux(ses) les Macronistes ! refus de

débattre de projets de loi des insoumis, refus de recevoir

une délégation parlementaire sur les conséquences de la

suppressuin des emplois aidés pour les associations ... !

 

Heureusement, leur ministre de l'information, Mr Christophe

BARBIER, a pour ministère le siège de BFMTV !

Pour ce monsieur, sans doute grassement payé pour relayer la

propagande gouvernementale, la suppression de milliers de

fonctionnaires est une nécessité vitale pour l'économie de

notre pays ! Si on ajoute les saignées dans les services publics,

bonjour les dégâts pour les usagers !!!

 

Je rappelle toujours auprès de mon entourage les qualités d'être

fonctionnaire ou agent de service public titulaire !

Compétence, Probité, Confidentialité, Conscience d'être au service

des citoyen(nes)s.

 

Or, nous pouvons le constater, à la SNCF, à la Poste, dans les

Mairies, dans les Résidences de Personnes âgées Municipales,

les relations avec la population concernée deviennent souvent

conflictuelles !

 

Le pire, c'est que la surdité s'est emparée des poltrons-Macrons !

Ainsi le directeur du CHU de Caen vient de justifier toutes les

dégradations de la gestion des hôpitaux depuis une dizaine

d'années = courses aux actes au détriment de la qualité relationnelle

avec les malades, polyvalence du personnel médical et donc instabilité

de contacts avec les patients, sorties le plus rapidement possible

ne permettant pas un contrôle sécurisé des opérations sur le principe

des postcures ... ! Nos santés, et donc nos vies sont en danger !

  

La théorie des champions du compromis acceptable partait de

l'idée " perdant-gagnant ". Avec l'ère Macron, ce n'est plus le cas,

c'est du perdant, perdant ! Mais il en faut plus pour que les Berger

et autres Mailly en prennent conscience ! Pourtant, l'apparition de

nombreuses luttes devrait les faire réfléchir mais sans doute l'avenir

de leur retraite domine leur esprit de reculs et de défaites ! Sans doute

ont-ils entendu ces fossoyeurs du bien être des salariés les termes de

Macron comme quoi lutter était de " foutre le bordel " !

 

Sur les migrants c'est aussi perdants perdants ! Après avoir créées des

violences policières à Calais et Ouistraham, notre ministre de l'intérieur

s'étonne du climat de violences que nous ne pouvons que regretter ! Mais

quand le rôle régulateur de l'Etat n'existe plus, c'est la maffia qui domine

dans les rapports humains !

 

J'ai retrouvé un poème que j'ai écrit en 2015 ! Plus que jamais d'actualité !

Le voici :

 

" Ils ont tous des larmes de crocodiles

Eux les responsables de ces drames

Ils nous prennent pour des imbéciles

Ceux qui larguent des êtres sans rames

Ils ont des fusils dans les dents

Ils ont des milliards pour la guerre

Ils nous mettent tous par terre

Plus ils vendent des armes plus ils sont contents

C'est ça le monde des affaires

L'argent n'a pas d'odeur et pourtant ça pue !

Partout ils installent des bases militaires

Pour mieux protéger ceux qui polluent !

Leur mode de gouvernance, c'est l'opacité,

Leurs fruits empoisonnés, c'est l'austérité !

Jeunes, salariés, retraités, brisons les frontières,

Il est temps de briser nos chaines ensanglantées,

Il est temps de retrouver notre liberté,

Alors nos petits enfants de nous seront fiers !

02/09/2015 "

 

Poème que je dédie aux combats courageux

des kurdes, palestiniens, sarahouis et autres peuples

en lutte pour leur juste droit de créer une nation !

 

Le 04/02/2018 - Canal Blog - René LE BRIS