Lettre hebdo de René N°89

 

Dictature économique et terreur militaire,

avenir du capitalisme occidental !

 

Cette semaine, les gros médias font leur choux gras

sur les aventures personnelles du ministre écologique.

 

Une info parue dans le canard enchainé du spécialiste

Claude ANGELI aurait dû être l'info capitale :

 

" le 6 Février à Washington , le ministère de l'Energie a

annoncé la mise en fabrication d'une première tranche

de 30 BOMBES NUCLEAIRES " MINIATURISEES " ! ".

 

Bombes nucléaires et allons-y ! Et nous sommes toujours

dans l'aventure avec l'OTAN !

 

Mais il est vrai que dans la même semaine nous avons eu

l'annonce par le camp macroniste d' une augmentation

sensible du budget militaire sur plusieurs années !

 

Mais c'est quoi cette préparation de guerre ? Protéger la

population occidentale ? Nenni ! C'est encadrer la lutte des

multinationales dans des zones géographiques ! nous voyons

depuis des dizaines d'années les dégâts de l'Irak en passant par

la Libye et la Syrie jusqu'au Yemen !!!

 

Il est temps de relire : " EXIGER ! un désarmement nucléaire total "

de Stéphane HESSEL et Albert JACQUARD - Observatoire des

armements.

 

En 1961, l'ONU a statué sur " l'interdiction de l'emploi des armes

nucléaires et thermonucléaires ... L'Assemblée Générale .. déclare

que .. Tout Etat qui emploie des armes nucléaires et thermonucléaires

doit être considéré comme violant la Charte des Nations Unis agissant

au mépris des lois de l'humanité et commettant un crime contre

l'humanité et la civilisation ".

 

Alors bien sûr, ne pas dénoncer cette politique, c'est être complice !

 

Donc le développement de la terreur militaire se met en place !

 

Bien sûr, les pauvres, les emplois publics, le souci d'avoir des

paysants qui vivent de leur travail, l'aide sociale à l'éducation

de qualité pour tous, bref la qualité de la vie, tout cela est rejeté

car la priorité des gouvernements occidentaux, notamment en

Allemagne et en France, c'est permettre aux multinationales d'imposer

leur marge d'actionnariat privée au détriment du bien être de la vie

quotidienne des populations !

 

Une autre guerre se développe conjointement : une guerre

économique ! Après le TAFTA pour l'instant suspendu, nous

sommes aujourd'hui en pleine négociation, au début secrète,

aujoud'hui plus ouverte, le CETA, accord économique entre

la France et le Canada ! Opacité, boycott des débats parlementaires,

les responsables politiques européens, représentants rappelons-le des

gouvernements s'assoient sur le minimum de démocratie !

 

L'Association AITEC , Association Internationale de Techniciens,

Experts et Chercheurs viennent de sortir une revue :

 

" Pour un mandat commercial alternatif de l'Union Européenne "

 

avec une question : et si le commerce était garant de la justice sociale,

de la redistribution équitable des richesses et du respect de l'environnement ?

 

Le but est de changer la politique commerciale européenne et rompre

avec le modèle actuel des Accords de Libre Echange et d'Investissements.

 

Les propositions alternatives sont les suivantes en résumé :

 

* assurer l'ouverture et la transparence

* renforcer le rôle des parlements

* assurer une participation significative de la société ciivile

permettant des consultations publiques et démocratiques

* empêcher la confiscation par le monde des affaires

 

Pour plus de détails : aitec.reseau-ipam.org

 

Une bataille politique est INDISPENSABLE dans les semaines à venir !

 

C'est de GAGNER EN FRANCE LA TENUE D'UN REFERENDUM

SUR LE CETA !

 On le voit bien à l'Assemblée Nationale, les macronistes ont peur du débat !

Leur conception de la démocratie, c'est d'appliquer les consignes du

roitelet. Macron est pour la libéralisation des accords du commerce,

alors ils seront pour ! Des estimations évaluent à 140 000 emplois en moins

dans notre pays ! Les obstacles à la concurrence comme le respect des

mesures sanitaires ( OGM ) seront levés !

 

Si toutes les forces progessistes se dressent ensemble pour gagner le non

au CETA, poisson pilote des multinationales pour imposer leur diktat,

alors nous pouvons gagner comme en 2005 !

 

Cela permettra en outre de s'adresser à la population sur des contre-

propositions alernatives et de s'allier à d'autres forces de gauche radicale

européennes. Une formidable préparation pour les prochaines élections

européennes !

 

René LE BRIS - Canal Blog - 11/02/2018