LETTRE HEBDO DE RENE N° 90

 

 

TROIS OPTIONS POUR L'EUROPE !

 

 

Christophe BARBIER, notre ministre BFMTV de l'information, est

entré dans une relation étroite avec le roitelet à travers l'Express dans

le mode people ! Or justement, c'est le moment où MACRON fait du

"dégagisme" en écartant les journalistes pourtant triés sur le volet,

ceux-ci devront stationner plus loin !

 

Il y a une autre forme de journalisme, de qualité, pas par option

d'opinon politique, mais par la profondeur de leurs enquëtes !

Ainsi l'article de Pierre RIMBERT : " de Varsovie à Washington,

un Mai 68 à l'envers " du Monde diplomatique de janvier 2018.

 

Cet article nous éclaire sur les différentes options qui vont se

présenter aux prochaines élections européennes, quelque soit

le modèle se scrutin que notre roitelet va imposer !

 

La première option en partant de l'extrème droite, c'est celle

de la défense d'un capitalisme autoritaire, quelque fois xénophobe,

avec des variantes comme ce que l'on appelle le "groupe de Visegràd",

Orban en Hongrie, Kaczynski en Pologne, Babis en République Tchèque

et la Slovaquie ! -.

 

En France, il y a bien sûr le FN de Le Pen, les Patriotes et sans doute

le parti de Dupont St Aignan avec d'autres personnalités comme

Valls, une partie des Républicains et son nouveau Président.

 

La deuxième option est celle qui domine dans la Commission Européenne

avec l'axe franco-allemand, donc actuellement Merkel-Macron !

Ce sont les champions du capitalisme libéral avec des options d'alternance

pour la même politique, la social-démocratie et la droite traditionnelle

en France plutôt représentée par Bayrou/Juppé ! Depuis 1983, le peuple

français subit les différentes politiques gouvernementales avec l'aide

parfois de la direction du PCF.

 

La troisième option est celle d'une option progressiste qui a pour colonne

vertébrale, non pas une domination économique, non pas la logique du

coùt de travail le plus bas, du sacrifice de services publics, des évasions

fiscales, de l'opacité des relations commerciales, mais une option de la

COOPERATION qui seule est UNE GARANTIE DE PAIX dans le Monde !

 

Le Parti Communiste devra choisir entre la deuxième ou la troisième

option mais le repli identitaire avec Chassaigne comme Chef de File

est malheureusement en route pour des options confuses lors du

prochain congrès !

 

La situation en Grèce n'aide pas à une clarification européenne des

forces de Gauche ! Podemos est partagé en son sein, le Portugal varie

entre l'austérité et des réformes solidaires, l'Italie tarde à trouver un

poids crédible porteur d'alternative ! En France, si le groupe des

députés insoumis fait la fierté des militants(tes), le fonctionnement

interne laisse pour le moins à désirer avec la fraction du Parti de

Gauche qui freine à la direction une réelle démocratie, frein qui commence

à faire tousser la base militante !

 

Il est utile de rappeler ce qu'écrivait Mélenchon dans L'Ere du Peuple

sur le dépassement du socialisme :

" Le socialismea toujours visé l'mancipation de la personne humaine.

Pour cela, il veut le partage de la richesse, la démocratisation du pouvoir et

l'éducation globale de chaque femme et de chaque homme. Ce programme

est toujours le nôtre. Mais nous savons dorénavant que l'émancipation ne peut

être atteinte par la croissance sans fin : l'écosystème qui rend la vie humaine

possible ne le permet pas. Ce constat oblige à définir un nouveau modèle de

progrès en rupture avec la frénésie mercantile du capitalisme. ... ".

 

DANS LE PROGRAMME DES INSOUMIS, l'avenir en commun, l'accent

est mis sur l'indépendance de la banque centrale européenne, sur le contrôle

des mouvements de capitaux, sur des mesures pour alléger voir supprimer

le poids des dettes, refonder la politique agricole commune, construire de

nouvelles coopérations avec les Etats européens.

 

Dans le contexte actuel, avec les menaces des Etats-Unis et de l'Otan,

les insoumis optent pour une nation française universaliste pour LA PAIX !

Ecoutons l'ancien ministre de la Défense Paul QUILES, le directeur de

l'Humanité dans son dernier hebdo sur les menaces nucléaires, et comme

il est écrit dans l'avenir en commun engager la formation d'une nouvelle

alliance alter-mondialiste, réaffirmer que l'ONU est le seul organe

légitime pour la sécurité collective des peuples !

 

Les macronistes veulent "réformer" l'éducation nationale ! Justement, le

Mouvement de la Paix et le M.A.N. luttent pour introduire une Culture

de la Paix dans les établissements scolaires. Les premières expériences

sont très positives ! Les partisans de la deuxième option sont les champions

de la stratégie qui consiste à dévoyer les aspirations populaires pour imposer

des orientations mercantiles : ainsi nous l'avons vu et subi aux PTT, nous

allons le voir à la SNCF !

Avec les dégâts que l'on sait : regardons ce qui se passe dans les hôpitaux !

Pas un jour où sont décrits de nouveaux scandales ! Mais la colère commence

à monter dans toutes les couches de la société !

 

A nous de faire un Front d'Alternative Politique , les élections européennes peuvent y aidées à condition d'en débattre rapidement, et pas seuleument entre appareils !

De nombreuses associations citoyennes, de nombreux collectifs, les groupes d'appuis et d'actions des insoumis, Attac, Alternatiba, l'objectif d'imposer un référendum contre le CETA, les nombreuses initiatives pour aider les migrants à vivre dignement, les mobilisations locales de certains élu(e)s communistes, tout

cela peut devenir une force considérable avec un objectif commun : faire que

le 21éme siècle soit enfin un mieux vivre durable pour nos enfants et petits-enfants !

 

René LE BRIS- Canal Blog - 17/02/2018