lettre hebdo de René N° 92

  

A QUOI DOIT SERVIR L'INTELLIGENCE ?

 

 Le libéralisme économique a trouvé son " cloclo " : Cédric VILLANI !

Quand on le voit, on pense à un pianiste qui nous ferait du bollero de

Ravel ! Mais reconnaissons qu'il a l'air sincère dans ses propos ! Ce qui

change des principaux représentants du macronisme !

 

Alors que Hubert REEVES nous alarme = " nous sommes en train de

vivre un anéantissement biologique " avec l'extinction en masse des

animaux !, Aurélie JEAN , créatrice de star up à Los Angelès et Benoit

BERGERET qui travaille pour VINCI après 17 ans passés aux Etats-Unis,

sont eux très optimistes : ils sont persuadés que l'Europe sera le nouveau

eldorado des start-up avec le développement de l'Intelligence Artiificielle

notamment dans l'industrie secteur par secteur !

 

Pour Michel HUSSON, économiste et membre du Conseil scientiifique

d'ATTAC la question doit être posée : pour lui, nous devons reprendre

le constat de Karl MARX : " nous voyons qu'une machine douée d'une force merveilleuse, capable de réduire l'effort et d'effectuer un travail humain fécond,

mène à la famine et à l'épuisement.".

 

Donc les mutations technologiques et leurs applications ( robotisation,

plates-formes, intelligence artificielle, etc.) bouleversent-elles les méthodes

de production, les modes de consommation, voire les relations sociales ?

 

Paul Krugman, économiste, évoque une société " qui devient toujours plus

riche, mais où tous les gains vont à ceux qui possèdent les robots " !

 

Pour un autre économiste, Robert SOLOW, on doit constater un décrochage

de salaire par rapport à la productivité du travail = ce serait l'existence

d'une troisième composante, la RENTE DE MONOPOLE !

 

On retrouve dans cette aventure économique les fameux GAFAM =

Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft !

 

En rendant possible de nouvelles formes d'emploi, les nouvelles

technologies favorisent la précarisation qui " interagit " avec les phénomènes

de rente. Aux Etats-Unis, 94 % des créations nettes d'emplois entre 2005

et 2015 correspondent au développement de la précarisation qui contribue

à empêcher les salaires de redémarrer malgré la reprise de l'emploi !

Même le FMI s'en inquiète !

 

Pour Michel HUSSON, ces problèmatiques évoquées ont l'intérêt

d'explorer les interactions entre les nouvelles technologies et trois

tendances profondes du capitalisme contemporain : la financiarisation

( qui permet l'inflation des capitalisations boursières ) , la précarisation

des emplois et la montée des inégalités !

 

Et de conclure : Les nouvelles technologies ne doivent plus être considérées

comme une force immanente, à laquelle la société n'aurait d'autres choix que

de s'adapter !

 

Tout cela est donc à poser comme problèmatique d'alternative

politique. Les libéraux adorent mettre en avant les résistances passées

au progrès technique. Or, personne ne tient à revenir à l'époque des

bougies et du lavage du linge à la main !

 

Mais à quoi servent ces progrès quand la misère sociale se développe, que

les pollutions menacent notre existence, que le racisme et le nationalisme

menacent les libertés démocratiques, y compris en France avec Macron,

qu'aucun(e) citoyen(ne) ne profite réellement des découvertes de

l'intelligence humaine !

 

Nous sommes tous victimes de ces obsédés de la finance qui ont pris le

pouvoir à l'Assemblée Nationale.

 

C'est le décrochage avec un certain art de vivre, décrit brièvement dans

le roman " tu es moi " d'Edmonde PERMINGEAT / ... eux, - les

grands parents - avaient le ciel et le soleil, les fleurs et les arbres. Ils

avaient le regard reconnaissant de la biche craintive sortant du bois

pour venir manger dans leur main, les éclairs fauves des écureuils dans

le vieux tilleul, les abeilles, le hululement de la chouette, le crissement des

cigales, l'appel du coucou malicieux, le chant de la source et le mugissement

du torrent. Ils avaient les champs de tournesol et de lavande, la forêt aux

couleurs de l'automne, les nuits étoilées ... Ils avaient enfin la passion

qu'ils mettaient à toute chose, ils avaient l'amour de la vie. ...

 

CELA EST AUTRE CHOSE QUE LES ODEURS NAUSEABONDES

DU MONDE DES AFFAIRES ! Ceux et celles du camp de VILLANI.

 

En Europe, il y a 700 000 esclaves humains ! Quel progrès !

 

Dans l'immédiat, nous devons tous nous mobiliser pour les actions sociales

mais il faudra bien dans le débat politique ch oisir le type de société que

nous voulons !

 

A travers la lutte pour refuser les compteurs LINKY, on voit bien

que se profile à travers le big data le développement des problèmes

énormes pour la santé des populations !

 

Les élus(es) pour la plupart regardent leurs chaussures !

A juste titre, dans les collèges, il y a des sensibilisations aux problémes

de sécurité ! Et bien il faudra y intégrer les problèmes liés aux ondes

électromagnétiques, avec les wifi et autres pollutions que l'on nous

impose ! Ce sera un acte de précaution national ! Mais sans doute pour

l'actuelle marquise de la santé, " tout va très bien ", le roitelet est ravi

de la casse générale. Ses jeux de monopoly pour mettre à bas le

patrimoine de notre pays prouvent l'infantilisme de ces libéraux qui

ne pensent qu'à s'enrichir sur le dos des autres ! Pauvres individus !

 

René LE BRIS- Canal blog - 11/03/2018