LETTRE HEBDO DE RENE N° 95

 

FONCTION PUBLIQUE ET SECTEUR PUBLIC

quelles modernisations pour le bien commun ?

 

Le gouvernement a trouvé une nouvelle astuce dans sa campagne

médiatique consistant à faire croire que la casse organisée du

service public de la SNCF serait bénéfique pour les usagers !

Cette astuce, c'est de transformer les termes de Service PUBLIC

par les termes de Service AU PUBLIC !

 

" Au " pour d'autres, cela veut dire " Or " ! Nous voilà bien dans

cette logique mercantile que l'on constate à La Poste où les usagers

ont été transformés en Clients avec donc la priorité aux produits dits

de plus value au détriment de services communs de base pour tous !

 

Le problème pour ce gouvernement, c'est que cette casse organisée

avec l'appui du parti des médias fait de plus en plus de dégâts :

des avocats aux étudiants, des cheminots aux aides-soignants, des

caissières de Carrefour aux éboueurs, c'est bien le peuple qui

réagit de plus en plus !

 

C'est donc bien que j'ai pu retrouver dans ce contexte un texte

du regretté René LE GUEN : " services publics, une réponse pour

l'avenir ". Administrateur de Gaz de France de 1946 à 1980, René

a été membre du Conseil économique et social et membre du bureau

politique du PCF.

 

Ce qui est intéressant, ce sont des propositions d'actualité, René

avançant quelques axes de ce que devrait être le service public :

 

" ... La première d'entre elles ( LES MISSIONS ) concerne LE DROIT

DES CITOYENS DE DISPOSER D'UN SERVICE ESSENTIEL, dans

des conditions de prix et de qualité égales ou équivalentes pour tous.

Il en est ainsi notamment pour la poste et les communications, la

distribution de l'électricité, du gaz, de l'eau, les transports, l'école et

la santé publique.

Dans chacune de ces activités, les progrès technologiques

permettent d'améliorer la réponse aux besoins. Que cela implique des

rénovations, c'est certain, mais à condition qu'elles favorisent un

contact plus direct entre le service et l'usager sans surcharge de coùt

pour ce dernier. ... ".

 

 

 

" ... La seconde mission du service public est d'ASSOCIER LES

USAGERS.

L'aspiration à plus de démocratie, et donc à être partie prenante

des décisions, implique de faire participer les usagers et le personnel

à la détermination des besoins.

Les progrès dans la circulation de l'information et des idées

doivent favoriser une expression directe et donc complète des

intéressés.

Sans sous-estimer les éléments que peuvent apporter les

sondages, ils ne sont qu'une donnée et, suivant les questions posées,

une donnée biaisée.

La démocratie directe est seule capable de bien faire percevoir

le caractère souvent complexe de la réponse à un besoin. Il appartient

alors au collectif d'usagers ou de personnels le plus proche du

problème à traiter ( petite agglomération, quartier, unité de transport,

école ) d'en maîtriser la solution. ... ".

 

" ... La troisième mission du service public est d'ASSURER LA

STABILITE, LA QUALITE ET LA PERMANENCE DES

PERSONNELS. J'ai rappelé que dans les années 20, l'idée

d'un statut était proposé par des concessionnaires.

Ceux-ci étaient conscients du rôle important des travailleurs

dans le fonctionnement d'un service public. En quoi les avancées

technologiques modifieraient-elles ce rôle du personnel ?

Tous les spécialistes reconnaissent qu'elles ne peuvent trouver

leurs pleins effets qu'avec des collectifs de travail stables, au sein

desquels les capacités indiividuelles sont développées et reconnues

et où l'information circule en permanence.

PEUT-ON ATTEINDRE CET OPTIMUM EN CASSANT

LES STATUTS, en développant le temps partiel, la flexibilité,

l'individualisation des rémunérations ?

Ou au contraire, faut-il développer les garanties qui

permettent aux salariés de se consacrer pleinement à leurs

responsabilités à l'égard des usagers ? ... ".

 

" ... La quatrième mission du service public est de GARANTIR

L'INDEPENDANCE NATIONALE. L'indépendance nationale

n'a jamais été perçue comme une démarche autarcique. Elle

est une garantie contre toute expropriation scientifique et

industrielle. Elle est aussi une garantie pour favoriser la

coopération. ... Or, pour coopérer, il ne suffit pas d'en avoir

l'intention, il faut aussi en avoir les moyens. Dans cette optique,

les services publics représentent un atout irremplaçable. ... ".

 

 

Inutile de dire que les orientations libérales de Hollande, Sarkozy

et maintenant Macron tournent le dos à ces quatres missions !

 

Dans les hopitaux, les différents appels de détresse par rapport

aux situations dramatiques aux urgences restent lettre morte !

 

Au Mans, suppression de 10 lits pour les soins palliatifs !

 

A Caen, le projet de restructuration du CHU prévoit la suppression

de 600 lits !

 

Mais encore une fois, pour la ministre de la santé, tout va très bien !

Elle se permet même d'exprimer son mépris de classe auprès d'une

aide-soignante qui a refusé de prendre la main du roitelet !

 

Pour finir cette lettre, je vous conseille de lire le livre de Bernadette

GROISON, secretaire générale de la FSU, professeure des écoles,

enseignante dans une maternelle, " en finir avec les idées fausses

sur les fonctionnaires et la fonction publique ". Nous y reviendrons

dans une prochaine semaine !

 

Mais surtout, des échéances très importantes sont devant nous :

19 Avril, 1er Mai, 5 Mai ! Autant de dates pour amplifier dans

le pays le rapport de force des salariés, paysans, professions

indépendantes contre les casseurs aidés par les éditorialistes

des médias et protégés par des éléments fashisants de la police !

 

L'issue de cette bataille dépend une voie pour le progrès social

ou une décomposition sociale de l'ensemble de la société !

La bataille du vieux monde contre le nouveau monde ! Les

insoumis pluriels s'inscrivent dans ce dernier camp ! Ils vont

mettre toutes leurs forces pour faire reculer ce gouvernement.

Viendra alors avec cette mobilisation le temps de l'accouchement

d'une alternative crédible, non pas pour avoir des places chaudes

dans un gouvernement d'arrivistes mais pour des transformations

sociales de rupture avec l'égoisme et la pensée mercantile !

Pour la paix et le bonheur humain !

 

René LE BRIS - 08/04/2018 - Canal Blog -