Lettre Hebdo de René N° 97

 

Pour une CHARTE UNIVERSELLE

DU FONCTIONNEMENT DES ENTREPRISES

 

800 millions d'individus souffrent de la faim.

 

Pourquoi ? Manque de pouvoir vendre des

produits agricoles, manque de travail alors qu'il y a

tant de besoins non satisfaits.

 

Guy et Alex WILDENSTEIN, milliardaires sont les

champions de la fraude fiscale.

 

Les abus sont l'ouvrage et le domaine des riches.

L'intérêt du peuple est l'intérêt général.

L'intérêt des riches est l'intérêt individuel et particulier.

 

Des sociétés écrans pullulent, ainsi les responsables

économiques fonctionnent comme une mafia avec

l'omerta ! La complicité de beaucoup d'élus se concrétise

par l'adoption de lois qui permettent de poursuivre des

citoyennes et des citoyens qui alertent les fraudes par

des complicités évidentes entre les banques et les responsables

économiques.

 

Dans l'Huma Dimanche du 19 Avril, nous apprenons que

BlackRock, Vauguard et State Street sont premiers

actionnaires de 40% des 1600 firmes cotées aux Etats-Unis.

Leurs fonds représentent 14000 milliards de dollars, cinq

fois le PIB de la France. Ce groupe va contrôler le quart du

marché mondial de l'agrochimie.

 

Dans Challenges de Novembre 2017, le constat de Jean Pierre

de La Rocque est que les paradis fiscaux résistent aux tempêtes

médiatiques. Notre ministre des Finances va jusqu'à demander

que les Etats qui ne collaborent pas n'aient plus accès au

financement des grands organismes internationaux comme le

FMI ou la Banque mondiale.

  

Le coût de l'évasion fiscale représente 350 milliards d'euros

par an dont 120 pour l'Union européenne et 20 pour la France.

 

Des groupes Français comme Total, Engie et Dassault sont

dans le viseur de la Fraude fiscale.

 

On apprend encore dans l'Obs du 12 Avril que " les nouveaux

pirates de la finance, pionniers du Bitcoin et des technologies

blockchain " ont trouvé un terrain tranquille en Suisse !

Un vrai paradis cette bourgade de 30000 habitants Zoug à

30 km de Zurich. Les PDG du monde entier se bousculent,

les investisseurs affluent attirés par un environnement

réglementaire et fiscal très favorable !

 

Il est donc temps pour toutes les formations qui préconisent

une alternative de gauche ( et donc pas d'Alternance ! ) de

réagir devant ce désordre anarchique qui prive les Etats

Européens de moyens financiers pour par exemple développer

des services publics de qualité !

 

Une CHARTE UNIVERSELLE s'impose !

Les spéculateurs doivent être durement punis pour détournement

de fonds publics ! La loi du silence des affaires doit être aboli !

Les Banques doivent redevenir publiques avec un contrôle conjoint

d'élus(es) et d'usagers sur l'utilisation des fonds déposés.

Il faut s'opposer aux logiques de privatisations des services liés

au numérique.

Il faut s'opposer aux conséquences du BIG DATA comme

l'implantation des compteurs de Linky qui sont des espions

sur le mode de vie de chacune et de chacun.

Et c'est bien dans chaque pays le retour à la socialisation de

l'économie qui est d'actualité !

 

Il faut enfin appliquer la proposition 17 de L'Avenir en Commun,

programme des Insoumis : INSTAURER UN PROTECTIONNISME

SOLIDAIRE POUR PRODUIRE EN FRANCE ET DANS D'AUTRES

ETATS !

 

Les futures campagnes électorales européennes sont l'occasion

de diffuser largement cette nécessité d'une charte pour moraliser

le fonctionnement de l'économie.

 

Certes, les gros actionnaires réagiront avec l'appui des éditorialistes

médiatiques et donc à nous de démontrer au peuple que le gachis

financier des monopolys mercantils qui s'accompagnent des budgets

militaires en hausse expliquent la remise en cause des services

publics et de l'augmentation considérable du chômage dans tous

les pays européens.

 

René LE BRIS - le 22 Avril 2018 - Canal blog