LETTRE HEBDO DE RENE N°102

 

 

et maintenant, programme populaire !

 

 

Même les coureurs du Giro revendiquent !

 

Il en est ainsi du monde capitaliste à l'époque de la

mondialisation !

 

" on a 20 ans pour changer le monde " !

 

Oui, la dégradation de la terre, des sols, la perte de la

biodiversité, les effets désastreux du changement

climatique, cela affectent 40% de la population mondiale.

 

L'extinction de nombreuses espèces animales est un témoignage

scandaleux de cette dégradation de vie sur notre planète.

La migration pourrait concerner plusieurs millions de

personnes d'ici 2050 !

 

Est-ce les préoccupations de notre gouvernement ? des diffuseurs

d'informations politiques dans les principaux médias ? Nenni !

Encore une fois, ce qui les intéresse, ce sont les courbes des

profits pour un pourcentage ridicule de gens ! Ils vont jusqu'à

minimiser les manifestations, à se faire le relai des consignes

du roitelet, à nier les arguments de l'opposition.

 

Dans ces réactions dominantes, un certain Courage dans l'Obs,

abîme une fois de plus, aussi bien Mélenchon et les insoumis

que Martinez et la CGT. Cet énergumène ose même opposer

ceux qui se battent, qui réagissent à ce qui serait des " progres-

sistes réalistes ". C'est à dire donc l'acceptation de cette

fameuse résignation comme ce discours " il y aura toujours

des riches et des pauvres ".

 

Dans le livre de Jacques-René Martin " Casse-Pierre ",

l'auteur fait parler Tocqueville sur la démocratie :

" savez vous pourquoi la révolution de 1789 a éclaté en

France plutôt que dans le reste de l'Europe " ?

 

 

 

 

" Et bien, la réponse tient dans le concept majeur de

centralisation administrative : la monarchie dépouillant

peu à peu la noblesse de son rôle politique, l'a transformée

de vraie aristocratie en caste parasitaire dont les privilèges,

moins oppressifs qu'ailleurs, parurent plus insupportables

à mesure qu'ils étaient moins justifiés par des services

rendus; l'administration attirant à elle toutes les affaires,

même les plus mineures, ôtait aux Français l'habitude et

le goût d'agir par eux-mêmes en s'associant; elle favorisait

le nivellement des conditions tout en maintenant isolées les

unes des autres les différentes classes; ainsi dans une

société plus avancée qu'ailleurs sur la voie de l'égalité, les

privilèges et droits féodaux n'étaient plus qu'une survivance

absurde que la Révolution fit enfin sauter; inscrivant l'égalité

dans la loi, elle consacra un état de fait, tout en accélérant

le processus... ".

 

Voilà l'enjeu de la lutte des classes aujourd'hui.

La centralisation du roitelet Macron, l'attitude " droit dans

ses bottes " du premier ministre, y compris dans ses

relations avec les salariés de son cabinet, l'écart de plus en

plus large entre les députés de la majorité parlementaire

et les aspirations du peuple, voilà des ressemblances qui

font que 1789 est sans doute plus d'actualité que Mai 68 !

 

Notre boulot est d'essayer de rassembler les différentes

catégories de la population autour de luttes comme par

exemple le maintien et le développement du service

public ! Comme à Fleury sur orne, avec la menace de

fermeture de la Poste de Fleury sur Orne. Non, la

révolution numérique ne doit pas être le prétexte à

un mal vivre ! Au contraire, les contacts humains sont

de plus en plus nécessaires ! Les souffrances que

subissent les retraités doivent cesser. Il est prévu

1800 logements de plus à Fleury ! Alors allons nous

accepter l'intolérable. Cela ne concerne pas que

Fleury : la proximité va de pair avec un mieux vivre !

Elus, syndicalistes, militants-tes politiques, population,

unissons nos forces pour maintenir de vrais Postes

dans l'aménagement du territoire, de la présence

postale dans tous les nouveaux quartiers et non le siège

du tabac PMU pour effectuer des opérations qui

demandent de la qualité et de la discrétion !

 

 

De partout des mobilisations doivent accompagner une autre

nécessité : beaucoup parle de " front populaire ".

Mais encore faut-il tenir compte justement du passé : 36 a été

victime à terme d'un gouvernement socialiste à la Hollande de

l'époque ! Le contenu programmatique est donc essentiel.

Est-ce difficile de se réunir par exemple à quatre par orgas,

parité bien sûr hommes/femmes, à inviter les syndicats et les

associations à des entretiens pour connaître leurs priorités

revendicatives, à convoquer des assemblées citoyennes ensuite

au plus près de leur lieu d'habitation pour leur présenter

un projet et ainsi de créer des fondations solides pour un

avenir de qualité ! Chiche Hamon ? Chiche Laurent ?

Chiche Mélenchon ? Chiche Besancenot ? Chiche Ruffin ?

Chiche Autain ? etc... etc...

 

Utopique cette demande ? Pourrons nous dépasser les

clivages futurs des élections européennes ? Oui, cela

n'est pas facile, mais les souffrances du peuple méritent

une accélération dans les propositions unitaires.

 

Macron, 1 an ça suffit ! Donnons nous les moyens pour

que l'on ne dise pas l'année prochaine : 2 ans, ça suffit !

 

Le 27 Mai 2018 - Canal blog -

René LE BRIS