lettre hebdo de René N° 104

 

 

LE PDG DE LA FRANCE : MACRON !

 

 

Ce Macron gère notre pays comme un pdg à la mode !

C'est lui le Chef !

Un Chef libéral, c'est à dire dans la conjoncture actuelle

quelqu'un qui n'est ni de droite, ni de gauche, mais

uniquement du parti du fric et de l'élite !!!

 

Son gouvernement, il l'a fait en fonction de cette gouvernance

que l'on retrouve dans toutes les grandes entreprises : des

gestionnaires pour satisfaire les gros actionnaires, de l'écran

de fumée avec du casting ciblé !

 

Ainsi en est-il du premier ministre, un mec de droite qui joue

le rôle du tueur , comme celui qui vient d'être nommé PDG

de Carrefour ! Le 1er Plan de Bompard, 243 magasins de

fermer, 1900 postes supprimés !

 

Un tueur ne badine pas avec le personnel : ainsi bouscule-t-il

son propre personnel, la maltraitance au travail, il connait !

Il veut en faire autant avec les députés : pour faire plaisirs

aux gogos qui ne veulent pas faire de la politique et qui

pensent que l'engagement politique, c'est pour les fainéants,

alors il essaie de faire passer en force les lois qui ont pour

point commun la dégradation de la vie quotidenne du peuple !

 

C'est donc bien en fait la révélation des valeurs de la droite :

le seul plaisir que les citoyens-nes doivent avoir dans leur vie,

c'est la soumission aux dieux patronat. Donc, l'éducation des

enfants, l'épanouissement personnel, le temps de s'aimer,

l'engagement citoyen de solidarité, prendre soin de son corps,

tout cela doit être subordonné avant tout à la production

comme priorité absolu ! Et çà, selon les intérêts immédiats

des gros actionnaires ! D'où les suppressions d'emplois et

les galères au boulot !

 

Les autres ministres ont été choisis selon deux critères :

l'obéissance absolue ou le marketing ! exemples pour le

premier critère, la santé, la justice, le travail, l'agriculture.

Deuxième critère très éclairant, l'écologie ! Hulot est le

parfait symbole publicitaire à la condition d'obéir au roitelet !

 

Mais pour montrer qu'il est bien le seul maître de la

communication, les journalistes et photographes sont triés,

à l'Elysée comme sur les plateaux de télévision, et pour

tromper le peuple, il invite Médiapart et Bourdin sachant

qu'il a tous les moyens ensuite pour redresser une mauvaise

com !

 

Il peut compter notamment sur Christophe BARBIER

qui fait office de ministre de l'information sur BFMTV.

Et puis un autre " grand " journaliste essaie de lui construire

une opposition raisonnable, c'est à dire libérale socialiste,

c'est le rédacteur en chef de Libé Laurent JOFFRIN.

 

Un point commun aux deux rédacteurs, déconsidérer au

maximum Jean Luc Mélenchon.

 

Mais Macron a une autre arme, très puissante, ce sont

les lobbyistes !

 

Ainsi la lutte héroïque des cheminots qui, quelque soit le

résultat futur, sera un exemple à suivre dans la résistance

nécessaire des salariés aux méfaits du capitalisme !

 

La directive européenne, toujours évoquée par les

parlementaires libéraux, que ce soit pour les compteurs

Linky ou pour le rail, c'est tout simplement des directives

pour le compte d'entreprises privées qui souhaitent faire

du transport sur quelques lignes rentables ( d'où la fermeture

pour les autres ) comme le changement de compteur dit

" intelligent " par ENEDIS prépare la privatisation complète

d'EDF et la rentabilité financière de l'opération imposée

par le BIG DATA ! Quant à l'écologie, on s'asseoit dessus !

 

Dans le dernier numéro de " Logement et Famille ", un

militant de la Confédération National du Logement écrit :

" Nous devons toujours lutter contre une loi, tant en matière

d'habitat que de consommation, qui va venir restreindre les

droits des usagers. Nous n'avons jamais fini de nous battre,

de motiver les habitants à lutter ensemble car chaque année

apporte son lot de combats.

 

 C'est réellement un exercice au quotidien, surtout en cette

période où les gens succombent à la tentation du repli sur soi

et aux intérêts plus individuels. La lutte collective n'est plus

un modèle évident et la conscience politique n'est plus un

moteur aussi puissant qu'il y a encore quelques années. ...".

Nous en arrivons au débat sur les perspectives !

 

Macron veut faire des Européennes un rassemblement

des élus(es) sans principes ! Peu importe d'être de droite

ou de gauche, soyons tous pour l'Europe !

L'attitude du président des Etats Unis est un point d'appui

pour sa stratégie !

 

Mais à la gauche radicale ?

 

Certains opposent le projet par rapport au programme.

 

Pour moi le projet, pour un anti-capitaliste , c'est le

socialisme, le contrôle citoyen de la production, la

planification écologique, la paix dans le monde.

 

Le programme, c'est justement des objectifs opérationnels

pour arriver à la réalisation du projet.

 

Un moyen opérationnel, c'est la recherche de l'unité pour

réaliser un programme commun qui donne un élan

supplémentaire aux luttes en créant notamment l'espoir !

 

Or la situation n'est pas brillante !

Un espoir, un texte alternatif pour le congrès du PCF

préconise une démarche commune avec la France

Insoumise.

 

Mais au sein de FI, il y a un obstacle de taille : le manque

de démocratie, on le voit une fois de plus dans la façon

dont les candidats(es) sont désignée(ées) pour les

élections européennes ! Dans le Calvados par exemple,

beaucoup ne connaissent pas la militante choisie !!!

 

  En fait, dans toutes les organisations, d'Ensemble au

Parti de Gauche en passant par le PCF pour parler des

forces alternatives les plus actives sur le terrain,

beaucoup recherchent avant tout la division politique

s'abritant comme pour le NPA sur d'éventuels convergences

de luttes, sur des débats abstraits sur l'émancipation ou sur

la nécessité de renouer avec le PS pour d'autres !

 

Imaginons un noyau dur Insoumis/PCF s'appuyant sur des

Assemblées citoyennes sur des objectifs de programme

concrets, alors d'autres forces rejoindraient cette dynamique

et nous pourrions alors envisager l'avenir avec sérénité !

Sachant que l'espoir fait vivre !

 

René LE BRIS - Canal Blog - 10/06/2018