LETTRE HEBDO DE RENE N° 119

 

 

" Faîtes l'amour, pas la guerre ! "

 

Les guerriers fêtent la boucherie capitaliste de 14 !

Ils sont tous venus, les donneurs d'ordre pour protéger

de nouveau les richesses accumulées d'une petite minorité

de milliardaires au détriment de la majorité des populations.

 

Dans sa chronique de l'Huma Dimanche du 14 Novembre,

Francis Wurtz nous démontre bien les dégâts moraux des

conflits : " le thème de l'humiliation infligée à la nation allemande

par le - DIKTAT - de Versailles a imprégné des générations

d'Allemands. En outre avec les "traités annexes", Versailles et

ses suites ont redessiné le continent européen dans un sens et

dans des conditions qui se reflètent encore aujourd'hui - ou plutôt

à nouveau - dans la montée des nationalismes dans bien des

pays européens ... ".

 

Après les guerres des " pétroles " , s'annoncent avec le réchauffement

climatique et la fonte des glaces la guerre de la propriété des sols

marins entre différentes nations, et notamment la Suède, la Russie,

la Chine ... !

 

Avec ses millions de morts, la guerre de 14/18 a affecté beaucoup

de citoyens-nes dans leur vie familiale.

 

Ainsi mon père est né le 14 Aoùt 1914, mon grand père est tué dans

la Somme le 9 Septembre : orphelin, mon père a dû aller à Paris

comme beaucoup de bretons et de bretonnes à l'époque. Et rebelotte

en 39/40 ! Dans notre enfance, nous n'entendions pas le mot

allemand, mais le mot " boche " !

 

Les guerres impérialistes, l'esprit colonisateur amènent les peuples

à se détester. Les italiens étaient perçus comme des "traitres " et

ne parlons pas des " bougnoules " et autres " ratons " pendant

la guerre d'Algérie !

 

Aujourd'hui ce sont les migrants qui sont les victimes de cette haine !

 

C'est pourquoi il est important d'éclairer l'Histoire, car comme

l'affirme Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'ONU : " c'est

l'ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns

contre les autres ".

 

Alors Blanquer, au lieu de favoriser l'individualisme et préconiser

l'uniforme à l'école, devrait inviter dans les lieux scolaires les

victimes des guerres, faire des parrainages avec toutes les écoles

en proie aux conflits mondiaux, avoir comme exigence mentale

la coopération et non la compétitivité qui a pour but d'écraser

l'autre, la solidarité et non le rejet de l'autre ! C'est cela le respect

entre les êtres humains !

 

Un rapport de l'ONU indique qu'il existe au Yémen " la pire crise

humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale "; Bombardements

à l'aveugle dont sont victimes la population civile, épidémie de

choléra, famine ...".

Or, la France vend des armes et la commission d'enquête

parlementaire sur leur utilisation au Yémen est bloquée par

le roitelet et ses moutons à l'Assemblée Nationale.

 

La campagne électorale pour les Européennes doit introduire

pour la Gauche une exigence d'une politique de Paix.

C'est le thème qu'a développé Mélenchon à Pau lors d'une

réunion publique où étaient invités les socialistes de Maurel

en rupture avec la social-démocratie ! c'est la bonne voie !

 

Les budgets militaires explosent partout dans le monde.

Macron veut faire des Russes l'ennemi principal !

Il relance l'idée d'une armée européenne mais s'écrase dès

que Trump fronce les sourcils !

Et pas question de quitter l'OTAN !

 

Les insoumis sont clairs sur ces questions de Défense,

malheureusement ce n'est pas le cas de certaines forces

de Gauche et notamment les " Verts " , peut être sous

l'influence du militariste " Cohn Benditt " !

 

Au mémorial de Caen ce 11 Novembre, plusieurs organisations

ont répondu à la mobilisation de " la libre pensée ", toujours

interdite d'antenne, dont le Mouvement de la Paix.

De nombreuses interventions de qualité et une volonté commune

de réabiliter les fusillés de la guerre de 14 qui refusèrent le carnage !

 

 

 

 

 

 

Cette cérémonie s'est terminée par la Chanson de Craone, dont

voici un extrait :

 

-- Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront

Car c'est pour eux qu'on crève

Mais c'est fini, car les trouffions

Vont tous se mettre en grève

Ce s'ra votre tour, messieurs les gros

De monter sur le plateau

Car si vous voulez faire la guerre

Payer-la de votre peau

 

REFRAIN

 

Adieu la vie, adieu l'amour

Adieu toutes les femmes

C'est bien fini, c'est pour toujours

De cette guerre infâme

C'est à Craonne sur le plateau

Qu'on doit laisser sa peau

Car nous sommes tous condamnés

Nous sommes les sacrifiés

 

Lettre Hebdo N° 119 de René ! Canal Blog - 11/11/2018